Actualités

Le PCR propose des retenues collinaires pour constituer des réserves en eau

25 propositions du PCR pour une nouvelle politique à La Réunion –10–

Parti Communiste Réunionnais / 10 mars 2015

La Réunion vit un paradoxe : elle détient des records mondiaux de précipitation tout en souffrant de la sécheresse. À chaque passage d’un cyclone, des dizaines de milliers de mètres cubes tombés du ciel ruissellent sur le sol jusqu’à la mer alors qu’une part importante pourrait être récupérée pour constituer des réserves pour l’agriculture et la consommation de la population. Le passage près de nos côtes d’une simple tempête comme Haliba montre tout l’intérêt d’appliquer une telle proposition.Extrait des 25 propositions présentées le 22 février par le PCR à Sainte-Suzanne. Il présente des mesures pour la gestion des déchets et la politique de l’eau :

PDF - 3.8 Mo
Télécharger les 25 propositions du PCR, pour une nouvelle politique à La Réunion.

Si aucune mesure n’est prise, avec l’augmentation de la population et celle de ses besoins en eau, La Réunion risque de connaître une pénurie. Ce qui serait un comble pour une île qui connaît des records de pluviométrie.

Les déchets : il convient de privilégier le tri sélectif et la valorisation (voir proposition n°1 : service public Environnement).

Une politique ambitieuse de l’eau doit être mise en œuvre en direction :
- de la ressource : barrages, retenues, captages des sources (le tout dans le respect de la biodiversité ; récupérer l’eau de la centrale de la rivière de l’Est (actuellement déversée dans la mer)
- l’interconnexion des ressources.
- des économies (usages domestique, industriel et agricole) et aussi réfection et entretien des réseaux de distribution (plus de 45% de pertes dans certaines communes)

Proposition n°14
Une nouvelle politique globale de l’eau


Kanalreunion.com