Actualités

Le PCR propose une nouvelle gouvernance

25 propositions du PCR pour une nouvelle politique à La Réunion –15–

Parti Communiste Réunionnais / 18 mars 2015

La situation de La Réunion d’aujourd’hui n’est plus celle de 1946, ni celle de 1983, date d’application des dernières grandes réformes institutionnelles. En France, l’organisation de la République changera. Ce besoin de changement est encore plus grand à La Réunion, où la population est passée de 250.000 à plus de 850.000 habitants en 60 ans. Le 22 février dernier à Sainte-Suzanne, le PCR a proposé un cadre de discussion pour une réforme institutionnelle, ce sont des propositions pour une nouvelle gouvernance.

PDF - 3.8 Mo
Télécharger les 25 propositions du PCR, pour une nouvelle politique à La Réunion.

Des moyens financiers

Ré-orientation des flux financiers actuels vers le développement en créant un fonds régional du développement durable alimenté par des dotations de l’état, de l’UE, l’épargne rémunérée des particuliers (la sur-rémunération représente à elle seule 800 millions d’euros par an ; l’épargne des particuliers représente 8,599 milliards d’euros à La Réunion) ; une taxation sur la plus-value foncière, un impôt sur les bénéfices des grandes compagnies œuvrant à La Réunion mais dont les sièges sociaux sont à l’extérieur, une taxe sur les recettes réalisées à La Réunion par les sociétés de jeux : le PMU et la Française des Jeux prélèvent à La Réunion 320 millions d’euros par an…

Des moyens politiques

Compte tenu de l’évolution de notre environnement géo-économique, avoir les moyens de discuter librement avec nos voisins de l’Indianocéanie et la possibilité de passer avec eux des accords commerciaux et autres, surtout au moment où les APE définitifs se mettent en place avec l’UE.

Avoir des relations plus directes avec l’Union Européenne.

Pouvoir élaborer une politique fiscale équitable adaptée aux conditions et aux besoins de La Réunion. La réforme de l’octroi de mer doit s’inscrire dans le cadre de l’élaboration de cette politique fiscale globale.

Quelles institutions mettre en place ? Au moment où sont en débat, à l’échelle de la République, la réforme des collectivités territoriales et de leurs compétences, un grand débat spécifique doit être organisé à La Réunion.

Pour ce faire, nous proposons la création d’un Congrès réunissant les élus•e•s de la Région et du Département, qui discuteront de cette question. C’est, de notre point de vue, la meilleure façon d’organiser la concertation la plus large possible avec les principaux intéressés.

Ce Congrès peut être aussi l’instance de concertation pour élaborer ensemble, avec tous les acteurs économiques, politiques, administratifs, sociaux, culturels, éducatifs et environnementaux, un plan de développement démocratique pour La Réunion.

Proposition n° 23
Créer un fonds régional de développement durable solidaire

Proposition n°24
Une instance de concertation, le Congrès


Kanalreunion.com