Actualités

« Le PCR s’engagera pour que l’espoir de notre peuple ne soit pas déçu »

Après la déclaration de politique générale du gouvernement

Témoignages.re / 4 juillet 2012

Dans un communiqué diffusé hier à la presse, le Parti communiste réunionnais estime que le discours du Premier ministre prononcé hier à l’Assemblée nationale laisse transparaître « de nombreuses questions [qui] attendent des réponses précises pour nous Réunionnais ». Pour sa part, au-delà de la politique générale, le PCR « exerce une vigilance particulière sur l’application du contrat, conclu entre le Président de la République et la population ». Voici le texte du communiqué.

La déclaration de politique générale du Premier ministre a présenté la feuille de route du Gouvernement pour les 5 prochaines années. Force est de constater que le discours du chef de gouvernement est resté dans des généralités même s’il a réaffirmé la volonté de réaliser les engagements du président de la République.
Le Parti communiste réunionnais exerce une vigilance particulière sur l’application du contrat, conclu entre le Président de la République et la population. Cet engagement explique en grande partie le vote de 71% des Réunionnais, en faveur du nouveau chef de l’État.
À travers son discours, de nombreuses questions attendent des réponses précises pour nous, Réunionnais, quelques exemples :


- Pour les Outre-mers, les priorités seront la jeunesse, l’emploi et la lutte contre la vie chère, quel contenu sera donné à ces engagements, pour répondre aux besoins de la population ? L’action publique se concentrera-t-elle sur ces seuls points ?


- Pour la jeunesse, 150.000 contrats d’avenir sont prévus à l’échelon national en priorité pour des jeunes sans qualification des quartiers durement touchés par la crise. Quelle place pour La Réunion, dont tous les indicateurs sont au rouge ?


- Sur les 150.000 logements sociaux qui devront être construits chaque année, combien pour La Réunion ?


- La modernisation des transports et la réforme ferroviaire incluent-elles la reconstruction du chemin de fer à La Réunion et la dotation ferroviaire ?


- Comment va évoluer la décentralisation si l’État est considéré comme le stratège d’une « alliance entre l’État et les collectivités locales » ?


- Comment se traduira la volonté affichée de « plus d’autonomie » pour les collectivités ?

Au-delà de la politique générale, la priorité est l’application des engagements pris par le nouveau président auprès des Réunionnais. Le PCR s’engagera pour que l’espoir de notre peuple ne soit pas déçu. »


Kanalreunion.com