Actualités

Le PCR s’impliquera loyalement dans la campagne pour que François Hollande batte Sarkozy

Le Parti Communiste Réunionnais et la présidentielle

Manuel Marchal / 29 mars 2012

Lors d’une conférence de presse organisée au lendemain de la rencontre entre Élie Hoarau, secrétaire général du PCR, et François Hollande, candidat désigné par la Primaire citoyenne organisée par le PS français, le Parti Communiste Réunionnais a donné sa position sur l’élection présidentielle. Le PCR s’impliquera loyalement dans la campagne de François Hollande à La Réunion tout en rappelant que tout vote pour Jean-Luc Mélenchon renforcera aussi les propositions réunionnaises.

Lors d’une rencontre avec les journalistes hier à Saint-Denis, le PCR a donné sa position suite aux réponses des candidats à ses propositions. Le Parti était représenté par Élie Hoarau, secrétaire général, et de deux membres du secrétariat par ailleurs candidats aux législatives, Yvan Dejean et Fabrice Hoarau.
Dans 5 semaines, un président sera élu, « nous espérons un nouveau », affirme Élie Hoarau. Pour le PCR, le résultat de la prochaine présidentielle sera « le point de départ d’une remise en cause de tout ce qui a été fait pendant des décennies à La Réunion ». Le secrétaire général du PCR revient sur la situation du pays à la veille d’échéances électorales importantes : « un taux de chômage record, la pauvreté, 120.000 illettrés, une dépendance presque totale vis-à-vis de ce que nous consommons ».
Comme à chaque élection présidentielle, le Parti Communiste Réunionnais a présenté des propositions aux candidats susceptibles d’apporter le changement. "Le Pacte pour un développement durable, solidaire, et responsable pour La Réunion" est un document comprenant des réponses à l’urgence sociale et des projets au service d’une vision stratégique du développement. Ce document a été adopté à Sainte-Suzanne le 19 février dernier par la conférence extraordinaire des communistes réunionnais.

Tous sont d’accord pour changer de cap

Ce document a été adressé à Jean-Luc Mélenchon, François Hollande et Éva Joly, tous trois susceptibles de former une nouvelle majorité pour gouverner la République. « Nous avons la réponse de ces candidats, des réponses positives qui vont dans le sens que nous souhaitons. C’est déjà une victoire pour La Réunion », explique Élie Hoarau. « Tout le monde est d’avis, comme le dit François Hollande dans sa lettre, qu’il faut changer de cap », précise-t-il, « tout le monde est d’accord sur les énergies renouvelables, sur la nécessité d’enrayer le tout-automobile, François Hollande ouvre la voie à un réseau ferré. Tout le monde est d’accord pour l’autosuffisance alimentaire ». Opinion largement répandue.
Ces projets avaient fait l’objet d’une réflexion et d’un début de mise en œuvre à la Région avec notamment le début du chantier du tram-train et les énergies renouvelables. Tout a été stoppé par la nouvelle direction de la collectivité.
Cet accord des candidats à la présidentielle ouvre donc une perspective : la relance des grands chantiers et l’espoir d’aller vers le développement durable.
Après Jean-Luc Mélenchon, c’est François Hollande qui a donné sa position.
Dans ce cadre, le dirigeant communiste s’est rendu lundi à Paris à l’invitation de François Hollande. Il a rencontré le candidat dans son QG de campagne de l’avenue Ségur. Les discussions ont donné lieu à des échanges cordiaux et chaleureux au cours desquels François Hollande a tenu à remettre personnellement sa réponse écrite aux propositions du PCR.

« Toute notre place dans cette campagne »

« Dans l’ensemble, les réponses qui nous ont été faites par François Hollande vont dans le bon sens », indique le secrétaire général du PCR, « si les mesures qu’il préconise sont rapidement mises en œuvre et accompagnées par un grand mouvement après la présidentielle et les législatives, alors nous pensons que ces mesures peuvent redonner espoir aux plus démunis ».
« Nous pensons donc que François Hollande doit battre Nicolas Sarkozy à l’élection présidentielle », ajoute Élie Hoarau.
Pour cela, le PCR s’impliquera loyalement dans la campagne de François Hollande à La Réunion : « nous occuperons toute notre place dans cette campagne, nous serons présents à son meeting à Saint-Denis et nous prendrons la parole. Nous organiserons son accueil à Saint-Louis, un accueil massif et chaleureux ».
Cette implication loyale demande aussi la même loyauté de la part des relais locaux de François Hollande. Car si ces conditions sont réunies, « tout laisse à penser que François Hollande aura une grande victoire à La Réunion, et qu’aux législatives l’UMP n’aura plus aucun élu à La Réunion ».
« Nous aurons 5 ans et peut être même plus pour mettre en œuvre un plan de développement durable à La Réunion dans un contexte mondial difficile, en plein bouleversement », poursuit le secrétaire général du PCR avant de conclure : « c’est notre responsabilité à nous de Réunionnais, il nous appartient de bâtir ensemble l’avenir de La Réunion ».

M.M.

Tout vote pour Mélenchon renforcera les propositions du PCR

Interrogé sur la présence de responsables du PCR au meeting du candidat du Front de Gauche dimanche dernier au Port, Élie Hoarau a rappelé que « Jean-Luc Mélenchon s’est engagé aussi pour nos propositions ». « Tous ceux et celles qui votent pour Mélenchon renforcent les propositions qui sont les nôtres », a souligné le secrétaire général du PCR.

La loyauté : ce principe doit être réciproque à tous les échelons du PS français

Nul doute que les échanges entre Élie Hoarau et François Hollande ont permis de mettre tout sur la table, y compris ce que constitue le principe de la loyauté.

Le secrétaire général du PCR a rappelé que « quand on contribue à faire passer la Région au parti qui casse tout, on a une part de responsabilité ». Car si les représentants locaux du PS français n’avaient pas choisi de se maintenir au second tour des régionales en sachant qu’ils n’avaient aucune chance de l’emporter, alors les projets de développement ne seraient pas à terre.

Le futur président pense que le projet commun, ce sont des engagements sérieux, « faut-il encore que ses relais sur place agissent dans le même sens, il faut une cohérence », ajoute Élie Hoarau.

« Il faut une loyauté dans les relations », rappelle le dirigeant communiste. Or sur ce point, l’antenne du PS français à La Réunion a pris des décisions n’allant pas dans ce sens. Après les régionales, ça continue. « Après la bataille difficile de Sainte-Suzanne, personne ne peut contester la légitimité de Maurice Gironcel, alors pourquoi au SIDELEC certains élus socialistes s’associent-ils à des élus de droite pour donner la présidence à l’adversaire de Maurice Gironcel ? ». Pour la présidence du SPANC qui était assurée par Sainte-Suzanne, elle vient d’être donnée à un élu de Saint-Denis alors qu’elle revenait au représentant de Sainte-Suzanne. « Que trament les élus socialistes pour la Maison de l’Emploi ? », interroge Élie Hoarau. Jusqu’à présent, cette institution est dirigée par Sainte-Suzanne.

« Ces élections présidentielles et législatives vont être un test, et nous allons montrer que nous sommes fermes sur nos principes et dans nos engagements », affirme le secrétaire général du PCR.

Yvan Dejean a ajouté que le PCR sera très vigilant quant à l’attitude des représentants locaux du PS français. « Nous ne nous laisserons pas faire. Nous prenons nos responsabilités, nous sommes le Parti Communiste Réunionnais ».

La logique de l’implication dans la campagne de François Hollande

Élie Hoarau rappelle que le PCR a été sollicité par le PS français pour participer à l’élaboration d’un projet pour l’Outre-mer, c’est pour cette raison que le PCR a répondu favorablement à l’invitation au Forum des idées pour l’Outre-mer.

Dans le prolongement de cette démarche, le Parti a été ensuite contacté pour participer aux Primaires citoyennes. Le PCR a fixé ses conditions : l’engagement de discuter avec nous pour une stratégie présidentielle pour l’Outre-mer. La réponse positive de François Hollande a justifié la participation du PCR aux primaires et a fait que le candidat soutenu par le PCR est arrivé en tête à La Réunion.



Un message, un commentaire ?



Messages






  • le PCR appelle à voter Hollande - dont acte
    mais il est bien évident que tout vote pour MELENCHON permettra d’influer dans le bon sens - celui d’une vraie gauche - la politique de Hollande, et permettra de faire avancer vers un plus de progrès, vers le début d’un vrai changement.
    je suis communiste et je vais voter MELENCHON et je n’aurai pas l’impression de trahir le PCR

    Article
    Un message, un commentaire ?






  • Dommage ! Le Front de Gauche me semble bien plus en mesure de répondre aux aspirations des Réunionnais...
    Je conseille à tous de télécharger "l’Humain d’abord" sur le site du Front de Gauche pour pouvoir connaître les solutions ou pistes qu’il avance car, évidemment, la plupart des media se garde bien de les populariser tout en affirmant qu’elles n’existent pas !!!

    Mais, comme le dit Mélenchon, n’oubliez pas non plus la consigne , la consigne étant... qu’il n’y a pas de consigne !!!

    N’oublions pas que n’est pas le tout de virer Sarko, encore faut-il savoir par qui on le remplace ! Si c’est pour mettre à la place un "socialiste" qui ne pratiquera pas une politique de gauche c’est la porte ouverte à la désespérance et c’est, à coup sûr, ouvrir largement la voie à des Le Pen lors des prochaines consultations... Mesurons toute notre responsabilité dans ce domaine. La recherche de petits arrangements éventuels locaux à court terme ne doit-elle pas alors être reléguée au 2ème plan ? Si rien n’est fait pour améliorer nettement la vie des travailleurs, alors l’idée de mettre dans le même sac la pseudo gauche PS et la droite UMP fera encore plus son chemin (a t-on oublié la rigueur sous Mitterand alors que son programme (en 1981) était bien plus à gauche que celui de Hollande ?) et fera le lit de l’extrême droite (au nom de UMP, PS, tous pourris !). Seul le vote front de gauche est de nature à montrer que l’on veut réellement une politique de gauche, à tirer vers la gauche la politique de Hollande ! Contrairement à ce qui est parfois écrit, les moyens de son programme existent ! Évidemment il faut s’attaquer au capital ! Mais lorsqu’on est communiste cela ne doit pas faire peur !

    En outre, l’argument "vote utile" ne tient pas la route car cette fois-ci, compte tenu du pronostic attendu du Front National, le scénario de 2002 ne peut se produire. On est donc assuré d’avoir au second tour un candidat se réclamant de la gauche. À ce moment là, au deuxième tour, il sera toujours temps de voter éventuellement pour Hollande et notre vote sera autrement plus utile à la gauche car le score du Front de Gauche aura été important au 1er tour !

    Pour finir, quelques liens utiles pour se faire une idée plus juste de ce que propose le Front de Gauche :

    http://www.jean-luc-melenchon.fr/arguments/telechargez-le-programme-lhumain-dabord/

    http://www.dailymotion.com/video/xpffwp_comment-est-finance-le-programme-du-front-de-gauche_news

    http://www.jean-luc-melenchon.fr/arguments/programme-lhumain-dabord-replique-argumentee-a-mediapart/

    http://www.placeaupeuple2012.fr/

    http://www.jean-luc-melenchon.fr/

    Article
    Un message, un commentaire ?






    • L’annonce du PCR s’inscrit dans une logique qui a commencé par sa participation au Forums des idées sur l’Outre-mer suite à son invitation par la direction nationale du PS français.

      Ensuite, au moment des primaires citoyennes, le PCR a obtenu des engagements de la part de François Hollande ce qui explique deux choses : la participation du PCR aux primaires, et la victoire de François Hollande à La Réunion (rappelons que la quasi-totalité de la direction locale du Parti socialiste français soutenait Martine Aubry tandis qu’une parlementaire élue sous les couleurs du PCR et aujourd’hui adversaire du PCR avait refusé de soutenir François Hollande).

      Comme les autres candidats des forces de progrès, François Hollande a été le destinataire des propositions du PCR pour le développement de La Réunion. Sa réponse est positive, ce qui signifie que ces propositions sont dans son programme.

      Il est logique que le PCR s’implique pour que François Hollande batte Sarkozy en toute loyauté.

      Pour le Front de Gauche, son candidat a lui aussi répondu. Ses propositions pour La Réunion ne sont pas dans le programme "l’Humain d’abord" mais dans une lettre qu’il a adressée au PCR que je vous conseille de lire ici :

      http://www.temoignages.re/jean-luc-melenchon-repond-aux-propositions-du-parti-communiste-reunionnais,55147.html

      Le PCR a précisé hier que « Jean-Luc Mélenchon s’est engagé aussi pour nos propositions ». « Tous ceux et celles qui votent pour Mélenchon renforcent les propositions qui sont les nôtres »

      Article
      Un message, un commentaire ?


Kanalreunion.com