Actualités

Le PCR solidaire de Claude Hoarau

Après la décision de la Cour de Cassation

Témoignages.re / 13 mars 2014

Dans un communiqué, le Parti communiste réunionnais fait part de son indignation à la suite de la décision de la Cour de Cassation, et de sa solidarité avec Claude Hoarau injustement sanctionné.

Le Parti communiste réunionnais fait part de son indignation à la suite de la décision de la Cour de Cassation, et de sa solidarité avec Claude Hoarau injustement sanctionné.

En effet, cette décision tombe en pleine campagne électorale, à 10 jours du premier tour, pour des accusations remontant à 2008.
Comme notre camarade Claude Hoarau l’a rappelé, son principal adversaire, Cyrille Hamilcaro, a été condamné en première instance et en appel pour des faits d’une gravité extrême pour un élu. Ces détournements datent de 2002, mais à ce jour Cyrille Hamilcaro n’a pas encore reçu la notification de condamnation définitive émanant de la Cour de Cassation.
Il a donc décidé de se présenter aux élections municipales, ce qui pose la question de la sincérité du scrutin. Car la notification tombera sans doute quelques jours après les élections, et elle frappera donc une personne qui peut être élue dans 15 jours au Conseil municipal de Saint-Louis.

Sur le fond de l’affaire, le PCR s’étonne de la lourdeur de la sanction décidée par des juges. En effet, Mme Etangsale n’a pas été embauchée par la municipalité de Saint-Louis dirigée par Claude Hoarau. Or, d’autres élections sont émaillées de cas qui sont eux répréhensibles.
Il suffit de se rappeler de plusieurs embauches au lendemain d’une élection. Un candidat était tête de liste au premier tour. Entre les deux tours, il se retire et appelle à voter pour la personne qui a été élue. Il a ensuite été embauché par cette collectivité.
Autre exemple : une ancienne élue faisait une campagne active pour un candidat à la présidence d’une institution. Elle a ensuite été recrutée par un satellite de cette collectivité.
Cette impunité ne manque pas de susciter des interrogations.

C’est pourquoi le Parti communiste réunionnais fait part de sa solidarité sans faille avec un camarade injustement mis en cause.
Loin d’affaiblir le PCR, une telle décision ne manquera pas de renforcer la détermination de tous les militants engagés dans la bataille.

Le 13 mars 2014

Le Bureau de presse du PCR


Kanalreunion.com