Actualités

Le PCR « sur tous les fronts de lutte »

Yvan Dejean, secrétaire général du PCR

Témoignages.re / 21 octobre 2013

Yvan Dejean a présenté le bilan des actions depuis le dernier Congrès, et les prochaines perspectives.

JPEG - 32.7 ko
Yvan Dejean : « là ou des anciens camarades ont foulé au pied nos valeurs, nous avons remis sur pied des sections ».

Le soutien des militants, de Paul Vergès et d’Élie Hoarau

« Au cours de ces trois derniers mois nous avons été sur tous les fronts de luttes. Nous avons obtenus quelques succès et le formidable rassemblement de ce matin en est une parfaite illustration.

Avec l’aide des camarades du Bureau Politique et du Conseil Politique nous avons tenu la barre… nous avons tenu la barre parce que nous sommes tous animés par la volonté incessante de redorer le blason de notre Parti.

C’est pourquoi et au nom du Secrétariat général je voudrais remercier, ici même au Port, les cadres du Parti pour leurs soutiens, … remercier les militants (es) de nos sections pour la confiance qu’il mette dans cette nouvelle et jeune direction politique et sachez que notre côté cette confiance est réciproque.

Permettez moi aussi de remercier tout particulièrement deux camarades : Paul Vergès et Elie Hoarau pour leurs encouragements et leurs soutiens fraternels dans cette lourde tâche qu’est la direction du Parti Communiste Réunionnais. »

L’union des générations

« Au cours des 20 mois qui ont précédé notre 8ème Congrès, de vives contradictions avaient secoué notre Parti. De Saint–André en passant par Sainte–Suzanne jusqu’à Saint–Paul, des camarades, pourtant investis par les militants pour assumer la difficile tâche de maires communistes, s’étaient retournés contre le Parti.

Leurs motifs n’avaient d’égal que leurs ambitions personnelles. Après avoir goûté aux délices de leur nouveau statut construit sur le dos du parti il était devenu hors de question pour eux d’y renoncer.

Je me souviens, certains disaient : « Vous les quadra du Parti, vous, vous avez l’avenir devant vous, faites table rase des anciens et prenez le pouvoir ». Qui croyaient-ils tromper en disant cela ! La vérité c’est que ces agents du système tentaient de nous manipuler pour assouvir leur dessein personnel.

Nous les avons laissé croire en leur propre sottise et nous ne nous sommes pas laissés tromper par leurs mots flatteurs.

C’est pourquoi au 8ème Congrès nous avons envoyé un message très clair à celles et ceux qui ne nous voulaient que du bien et nous leur avons dit et le répétons encore une fois : 

« Mesdames et messieurs les agents du système injuste et inégalitaire que nous combattons, nous n’avons que faire de votre terrorisme intellectuel, nous n’avons que faire de vos manœuvres, nous n’avons que faire de vos manipulations médiatiques grossières et mesdames et messieurs qu’entre vous et nous les choses soient claires :

Pour nous c’est d’abord l’Union des générations dans notre Parti, Pour nous il est hors de question de remplir votre funeste besogne…Pour nous c’est d’abord reconstruire le Parti avec toutes celles et tous ceux qui ont fait ce Parti ».

Reconstruire à partir des valeurs

« Reconstruire notre Parti à partir des valeurs qui font l’essence même du Parti Communiste Réunionnais. Valeurs qui au fil des ces dernières années ont été battu en brèche.

Alors qu’au nom de ces valeurs, des dizaines de camarades ont été les victimes de sauvage répression. Combien de nos militants ont été exilés, combien ont été assassinés. Et il faut se rappeler de Joseph Landon, assassiné le 17 mai 10974 près du cimetière de la Possession, il faut se souvenir du jeune Rico Carpaye, tué le 14 mars 1978 près du rond point du Sacré Cœur.

Et puis, interrogeons nous un instant : Combien de camarades ont été oublié, rejeté, humilié parce que à un moment donné il n’avait plus la faveur de tel ou tel camarade qui entre temps est devenu un élu ou un responsable municipal, régional ou général ?

Combien de camarades ont été mis au banc des accusés ou dénigrés parce qu’ils avaient le courage de dire la vérité à leurs camarades de luttes ?

Et bien ce sont à ces camarades là et aux grand réunionnais qu’ont été Laurence et Jacques Vergès que je pense ici et se sont à tous ces camarades là que nous disons qu’ils font la fierté du Parti et du peuple réunionnais. »

4.300 adhérents dans 19 sections

« Là ou des anciens camarades ont foulé au pied nos valeurs, nous avons remis sur pied des sections. Je veux parler ici de Saint–André et de Saint-Paul.

Et nous tenons à saluer ici les délégations de ces deux sections et leurs deux secrétaires de section Pierre Thiebault et Jacky The Seng.

Nous avons aussi crée une nouvelle section aux Avirons. Et nous remercions le camarade Hervé Lauret pour son dévouement.

Au total, le Parti compte 19 sections sur toute l île et un peu plus de 4300 adhérents à ce jour et à jour de leurs cotisations alors qu’avant les législatives de juin 2012 nous n’en comptions qu’à peine 2000.

Tous nos camarades sont à nouveau imprégnés de l’idée fondamentale que dans le système actuel il n’y a plus de solutions pour sortir le pays de l’impasse et qu’il nous faut changer radicalement les choses.

Attachons nous à tout faire pour diffuser le plus largement nos idées. Et sur ce point notre journal Témoignages à un rôle essentiel.

Et nous devons collectivement mettre un point d’honneur pour résoudre nos difficultés financières. »

Un secrétariat élargi de 9 membres

« Lors de notre dernier Congrès, la décision avait été prise de compléter la direction du Parti parce que du travail militant il n’en manque pas.

C’est pourquoi, j’ai le plaisir de vous informer que lors de notre dernier Conseil Politique la décision a été prise à l’unanimité de promouvoir trois nouvelles camarades femmes aux responsabilités de Secrétaires du Parti.

Il s’agit de Ginette Sinapin, de Camille Dieudonné et de Thérèse Rica.

Ce qui fait qu’aujourd’hui le Secrétariat général du Parti compte 9 membres. Et vous l’aurez remarqué il y a maintenant quatre hommes et cinq femmes.

Voilà pour ce qui est du bilan 100 jours après notre 8ème Congrès. Il est certainement incomplet mais ce document que je tiens entre mes mains retrace l’essentiel des actions des camarades. »

Les députés sous surveillance

« Avec la loi qui vient d’être voté et qui rallonge la durée de cotisations à 43 ans pour obtenir une retraite à taux plein, cela veut dire que l’immense majorité des travailleurs du privé sont quasiment condamnés au minimum vieillesse. A cela s’ajoute que notre pays connaît un chômage massif. Les plus touchés sont les jeunes.

Avec cette loi sur les retraites des parlementaires réunionnais ont condamnés par leur vote notre jeunesse et nos travailleurs du privé à ne jamais pouvoir prétendre à une retraite pleine et entière.

Mesdames et messieurs les députés, vous qui avez voté cette loi, qu’allez vous dire aux jeunes de vos communes ? Qu’allez vous bien pouvoir dire aux jeunes de La Réunion et aux travailleurs maintenant que vous les avez condamnés ? Quel sera votre vote concernant le prochain budget ?

Allez vous voter un budget qui dépouille les collectivités de un milliard 500 millions ?

Allez vous voter ce budget qui compte une recette fiscale supplémentaire de 14 milliards d’euros, recette fiscale de 14 milliards qui sera payé par les plus fragiles et les familles les plus modestes ? »

Route du littoral : le gouvernement alerté

« Lors de son déplacement à La Réunion, le ministre a expliqué qu’au cours du prochain mois, les Réunionnais seront appelés à donner leurs avis sur la Nouvelle Route du Littoral (NRL).

Nous attirons à nouveau l’attention du gouvernement sur ce projet dont les conséquences tant sur le plan financier et écologique seront un désastre pour La Réunion.

Lorsqu’il s’est agit de la suppression du chemin de fer les communistes s’y sont fortement opposés. Et nous en payons les conséquences. Pas grand monde s’en souvient.

Aujourd’hui l’opinion doit prendre date que le PCR s’oppose à cette route du littoral parce qu’à côté de la catastrophe écologique et financière cela aura pour autre effet de vider les crédits prévus pour le Tram Train alors que François Hollande s’était engagé sur un réseau ferroviaire. »
Le PCR sera partout

« Préparons nous pour les prochaines échéances électorales et allez dire partout que le PCR sera d’une manière ou d’une autre présent partout dans le pays aux côtés de tous nos camarades. Nous serons présents aux côtés de toutes les victimes de ce système.

Nous serons aux côtés des jeunes, des planteurs, des travailleurs, des chômeurs et nous serons aux côtés des hommes et des femmes qui tous les jours luttent et se battent pour remplir leurs frigidaires.

Nous serons partout pour faire triompher nos idées, faire triompher nos valeurs et remporter de nombreux succès dans le rassemblement le plus large.

Vive les militants

Vive le PCR et Vive La Réunion »


Kanalreunion.com