Actualités

Le président de l’UMP privé de campagne électorale

Conséquence du procès de Saint-Pierre

Manuel Marchal / 18 mars 2011

Le déroulement de la campagne des cantonales a permis de mettre en évidence une profonde division au sein de l’UMP. À plusieurs reprises, l’attitude de Didier Robert a été à l’origine de la multiplication des candidatures dans son camp politique.
Cette division n’est pas de circonstance, elle est le résultat de profonds désaccords comme l’indique la divergence entre Michel Fontaine et Didier Robert sur le SCOT du Grand Sud.
La coïncidence entre la date du procès des marchés de la CIVIS et celle des élections cantonales aboutit à une grande première. Pour la première fois sans doute dans l’Histoire du pays, le président de la fédération représentant le parti au pouvoir en France est privé de campagne électorale. C’est ce qui arrive à Michel Fontaine, président de la fédération UMP, jugé actuellement à Saint-Pierre.

M.M.


Kanalreunion.com