Actualités

Le procès de Claude Hoarau fixé entre les deux tours des législatives

Chaque Réunionnais tirera les leçons de cette décision des magistrats

Manuel Marchal / 1er mars 2012

Les prochaines élections législatives se dérouleront les 10 et 17 juin prochain. C’est ce qu’indique une communication du Conseil des ministres datée du 11 mai 2011. Hier, la presse a révélé que le procès en appel de Claude Hoarau aura lieu le 14 juin. Ceux qui ont choisi cette date peuvent difficilement ignorer qu’elle tombe juste entre les deux tours des législatives.

Le 11 mai 2011, c’est-à-dire voici neuf mois, le Conseil des ministres annonçait les dates de la présidentielle et des législatives. Pour les législatives, le premier tour est le 10 juin, le second le 17 juin.
Quelques mois plus tard, le 13 octobre, des juges décident de désigner Claude Hoarau coupable. Le maire de Saint-Louis fait appel.
Les magistrats viennent de décider de la date du procès en appel. Ce sera le 14 juin. Cela tombe entre les deux tours des législatives.
Il est difficile de croire que les responsables du choix de cette date ignorent tout du calendrier électoral.
Il est tout aussi improbable d’imaginer que ceux qui ont décidé de faire le procès d’un responsable politique entre deux tours d’une élection décisive, pensent qu’un tel procès ne sera pas évoqué dans les médias.
Il serait d’ailleurs intéressant de savoir si, en France, des magistrats avaient déjà pris la responsabilité d’organiser un procès impliquant un des plus hauts responsables du PS ou de l’UMP entre les deux tours des élections législatives ?

M.M.


Kanalreunion.com