Actualités

Le rassemblement pour le changement

Conférence de presse de François Hollande

Témoignages.re / 26 avril 2012

François Hollande a tenu une grande conférence de presse hier. « Je voulais m’adresser en ce début de campagne de second tour aux Français » a déclaré le candidat à la présidence de la République avant de préciser que la conférence de presse « pourrait être un rendez-vous régulier pour rendre compte de l’action » conduite « au nom de la République au service des Français ». Voici les principaux points abordés :

« Traduire la volonté de changement qui s’exprime »

« Le premier tour a considérablement mobilisé les Français », « les Français, 28,6% d’entre eux, m’ont placé en tête. C’est le meilleur résultat d’un candidat socialiste depuis longtemps ! » a-t-il constaté. « Le total des voix de gauche est à un niveau plus élevé qu’en 2007 et qu’en 2002 ». « Tout cela confirme l’échec du candidat sortant qui arrive non seulement en second, mais 5 points en dessous de son résultat en 2007 ».

« Inverser la courbe du chômage »

François Hollande a développé ses propositions pour l’emploi et le pouvoir d’achat. « Je considère que le prochain quinquennat doit permettre d’inverser la courbe du chômage » a-t-il expliqué. « Je doublerai immédiatement le plafond du livret A et du livret du développement durable », « le SMIC sera non seulement indexé par rapport aux prix, mais aussi par rapport à une part de la croissance » a-t-il notamment rappelé.

« Renégocier le traité européen »

Après les déclarations de Mario Draghi, président de la Banque centrale Européenne, qui a estimé un peu plus tôt que le pacte budgétaire devait être complété par un pacte de croissance, François Hollande a réaffirmé sa volonté de renégocier le traité européen pour y ajouter un volet de croissance et d’emploi. « Au lendemain du scrutin, si j’en ai reçu mandat, j’adresserai un mémorandum aux chefs d’État sur la renégociation du traité ». Création d’euro-bonds, possibilité de financements par la banque européenne d’investissement, taxe sur les transactions financières, le candidat à la présidence de la République a rappelé ses engagements pour réorienter l’Europe.

« Exemplarité au sommet de l’État »

« Le candidat sortant veut diviser, opposer, séparer », « je veux rassembler les Français » a expliqué François Hollande, développant « l’exigence d’exemplarité au sommet de l’Etat » pour que « chaque citoyen se trouve considéré, respecté ». Evoquant la nécessité d’une « retenue », d’une certaine « réserve ». Et de réaffirmer que « le droit de vote des étrangers aux élections locales fait partie de ses 60 engagements ».


Kanalreunion.com