Actualités

Le respect de la parole donnée c’est que le représentant de Sainte-Suzanne soit le président du SIDELEC

Maurice Gironcel candidat à la présidence du SIDELEC

Témoignages.re / 10 mars 2012

Dans un communiqué adressé hier à la presse, Maurice Gironcel, maire de Sainte-Suzanne, annonce sa candidature à la présidence du Syndicat intercommunal d’électricité de La Réunion. Il rappelle qu’en 2008, il a été convenu à l’unanimité des membres du SIDELEC que le représentant de Sainte-Suzanne soit le président du Syndicat intercommunal. En conséquence, Maurice Gironcel présente sa candidature au poste de président et étant « convaincu que la parole donnée sera respectée ».

« Au lendemain des élections municipales de 2008, les maires se sont concertés pour répartir les responsabilités entre les représentants des communes dans différentes instances intercommunales.
C’est ainsi que le représentant de Sainte-Suzanne a été désigné à l’unanimité Président du SIDELEC.
Après l’élection partielle de Sainte-Suzanne, en 2012, un nouveau délégué a été désigné pour représenter la commune dans ce syndicat.
Conformément aux accords conclus en 2008, Sainte-Suzanne souhaite garder la présidence du SIDELEC lors du Conseil Syndical du lundi 12 mars.
Par conséquent, je suis convaincu que la parole donnée sera respectée, et ce pour le bon fonctionnement des instances où la concertation doit avoir lieu entre les maires et leurs représentants. Personne ne comprendrait que des manœuvres politiciennes puissent remettre en cause cette démarche au service de toutes les communes.
Candidat au poste de Président, je vous informe que je souhaite reconduire les représentations actuelles et de l’élargir pour permettre une meilleure participation de toutes les communes : peu importe leur taille et leur coloration politique.
Je milite surtout en faveur d’une direction collégiale, transparente et respectueuse des engagements. »


Scandaleuse manœuvre à Saint-Leu pour venir au secours d’Alamélou

Hier à Saint-Leu, les élus du Conseil municipal avaient à choisir le représentant de Saint-Leu au Conseil d’administration du SIDELEC. Alors qu’était pressentie Jacqueline Silotia, c’est une décision bien surprenante qui a eu lieu. En effet, ces élus ont choisi Daniel Alamélou pour représenter Saint-Leu. Tout le monde constate une scandaleuse manœuvre visant à permettre à l’ex-premier adjoint de Sainte-Suzanne de remettre en cause le verdict des urnes. Daniel Alamélou est conseiller municipal de Sainte-Suzanne, et lors de la dernière réunion de l’assemblée, les élus de Sainte-Suzanne ont désigné Maurice Gironcel pour représenter la commune au Conseil d’administration du SIDELEC. C’est une conséquence du verdict des urnes. Avant les élections Daniel Alamélou représentait Sainte-Suzanne, mais la population a tranché. Alamélou a perdu les élections, il a aussi perdu sa place au SIDELEC.
C’est alors que la majorité municipale de Saint-Leu a choisi cet élu de l’opposition municipale de Sainte-Suzanne pour siéger à la place d’un élu de Saint-Leu. Dire que dans ces arguments de campagne, Alamélou accusait Maurice Gironcel de ne pas être originaire de Sainte-Suzanne…



Kanalreunion.com