Actualités

Le rôle décisif du P.C.R. dans la première grande victoire du candidat du changement à La Réunion

Après le 1er tour de la Présidentielle

Témoignages.re / 24 avril 2012

Si l’on veut analyser de façon objective les résultats du 1er tour de l’élection présidentielle à La Réunion, il y a au moins une question — parmi bien d’autres — que l’on ne peut pas éviter de se poser : quel est le rôle du Parti communiste réunionnais dans le premier résultat très positif obtenu par François Hollande ce dimanche dans notre île, avant sa victoire encore plus grande de la part des Réunionnaises et des Réunionnais au second tour ?

Évidemment, tous les médias ont publié les résultats du 1er tour de l’élection présidentielle à La Réunion et ces résultats sont marqués par la forte avancée des forces du changement qui se sont déjà exprimées en faveur de François Hollande. En effet, avec plus de 53% des voix (contre 28% en France) en faveur du candidat du changement ce dimanche, le peuple réunionnais a déjà fortement fait connaître son positionnement. Et ce large rassemblement ne manquera pas de s’amplifier le 6 mai prochain, dans 12 jours, au second tour de cette élection.
Mais la plupart des commentateurs politico-médiatiques ne sont pas interrogés sur la place prise par le P.C.R. dans ce premier rassemblement victorieux des Réunionnaises et des Réunionnais en faveur d’une autre politique dans leur pays. Pourquoi ce silence et cette censure ? Parce que cette question gêne les conservateurs, y compris certains qui se disent progressistes…

Dès les Primaires citoyennes

Or, les choses sont claires, en toute objectivité. En effet, tout le monde se souvient dans quelles conditions a été désigné à La Réunion candidat à la Présidentielle celui qui sera le nouveau président de la République dans moins de deux semaines.
Cela s’est passé lors des Primaires citoyennes organisées ici comme en France par le Parti socialiste il y a plusieurs mois pour choisir son candidat à la Présidentielle. Le P.C.R. s’est impliqué dans ce scrutin, où il a choisi de soutenir la candidature de François Hollande, alors que les dirigeants de la fédération du Parti socialiste à La Réunion avaient fait le choix de Martine Aubry.

Un contrat spécifique

Mais si les dirigeants communistes avaient fait ce choix, c’était parce que François Hollande avait envoyé une lettre à Paul Vergès après des échanges qu’ils avaient eus à Paris et que, dans cette lettre, il s’engageait à soutenir les propositions du P.C.R. s’il était désigné candidat. Et c’est avant tout grâce à ce soutien du P.C.R. à François Hollande que celui-ci a reçu une large majorité à La Réunion lors de ces Primaires.
Mais les échanges d’idées ont continué entre le P.C.R. et François Hollande après sa désignation comme candidat, afin qu’il tienne vraiment compte des défis spécifiques et immenses à relever à La Réunion s’il est élu à la tête de l’État. Ces échanges ont notamment porté sur le projet global et cohérent de développement durable adopté par la Conférence extraordinaire du P.C.R. à Sainte-Suzanne le 19 février. Ce projet a été approuvé par François Hollande et, dans une lettre envoyée à Élie Hoarau après leur rencontre à Paris, il s’est engagé à le mettre en œuvre avec les Réunionnais après son élection à la présidence de la République à partir de ce contrat spécifique.

La réponse est claire

C’est sur la base de ce contrat spécifique, unique dans toute la République, entre les Réunionnais et François Hollande que le P.C.R. a d’emblée apporté son soutien à son élection. Et durant toute la campagne électorale, le P.C.R. a mobilisé les Réunionnais pour les appeler à se rassembler massivement dès le 1er tour du scrutin.
Cette mobilisation et cet appel se sont-ils traduits dans les urnes dimanche dernier ? Les Réunionnaises et les Réunionnais ont-ils pris nettement leurs responsabilités en toute lucidité dès ce premier tour, en répondant positivement à l’appel du P.C.R. à s’approprier le projet de développement de leur pays soutenu par François Hollande ?
La réponse est claire. Il suffit de voir les résultats. Ils sont encourageants pour renforcer ce large rassemblement du peuple réunionnais pour le changement le 6 mai 2012.

Correspondant


Kanalreunion.com