Actualités

Le silence assourdissant des 7 députés

6 jours après le passage d’un cyclone, ils n’ont toujours rien fait

Témoignages.re / 9 janvier 2013

Incroyable, mais vrai : une semaine après le passage du cyclone, les 7 députés se taisent toujours. Veulent-ils prouver à la population que les 7 députés sont bien les 7 rois fainéants de La Réunion ?

Mais à quoi servent-ils ? C’est la question que tout le monde se pose une semaine après le passage du cyclone. Compte tenu des moyens de communication modernes, les 7 députés de La Réunion ont forcément appris que La Réunion avait été secouée par un cyclone. Comme en de pareilles circonstances, ce n’est pas le monde des surrémunérés qui a pris le choc, mais celui des plus pauvres. Est-ce là l’explication du silence des députés ? La solidarité de classe avec les riches et les dominants dont ils pensent tous faire partie ?

Ce qu’ils auraient dû faire

Le contraste est saisissant avec le Dr. Raymond Vergès, député de La Réunion quand notre île est frappée par le cyclone de 1948.

Il est à Paris quand le météore ravage La Réunion. À cette époque, les moyens de communication les plus rapides sont le télégraphe et la radio. Il faut deux jours pour que la nouvelle arrive à Paris par une radio anglaise captée par Paul Vergès.

Aussitôt prévenu, le Docteur Vergès va constamment faire pression sur l’Assemblée nationale pour intervenir afin de défendre une proposition de loi demandant un soutien de 200 millions de francs. Il parvient à prendre la parole, car il a réussi à obtenir le soutien du plus important groupe parlementaire de l’époque, celui des communistes, pour sa proposition de loi.

Pendant ce temps, les autres parlementaires du CRADS ne ménagent pas leur peine. 72 heures après le passage du cyclone, Hyppolite Piot faisait voter par le Conseil de l’Union française une résolution. Au Conseil de la République, les conseillers Barret et Collardeau obtenaient le même résultat.

Dans l’attente du versement de l’aide d’urgence de 200 millions de francs, tous ces élus ont versé immédiatement 20.000 francs chacun pour constituer un fonds de secours pour les victimes du cyclone. Cette somme était expédiée en urgence à La Réunion.

Le Docteur Vergès avait montré comment un député de La Réunion est solidaire de son peuple suite au passage d’un cyclone.

À quoi servent les 7 députés ?

Ses lointains successeurs qui siègent à l’Assemblée aujourd’hui se disent tous de gauche, ou tout du moins de la majorité présidentielle. Ils disposent de moyens sans commune mesure avec ceux du Docteur Vergès, ils ont l’oreille du gouvernement, disent-ils. Mais près d’une semaine après le passage de Dumilé, alors que les pauvres sont frappés de plein fouet par les conséquences du cyclone, ces députés ne font rien. La seule déclaration d’un des leurs, c’est d’affirmer que sa commune ne financera plus le service d’incendie et de secours parce que ce dernier n’a pas répondu à une demande très étrange : demander à des pompiers de se substituer à des entreprises privées pour alimenter en eau des familles qui subissent des coupures à leur robinet.

Voilà le niveau consternant où est tombée la représentation de La Réunion à l’Assemblée nationale.

Cette inaction est révélatrice des transformations amenées par l’intégration. Les 7 députés ne sont pas en prise avec la population, ils font tous partie d’une classe sociale créée de toutes pièces par l’État, celle des bénéficiaires de sur-revenus. Ils vont donc d’abord défendre leurs intérêts de classe, quitte à enfoncer davantage les plus pauvres. Le reste, c’est de la com’.

Sont-ils intervenus auprès du gouvernement pour exiger une aide d’urgence de plusieurs millions d’euros pour soutenir le pouvoir d’achat des plus pauvres ? Ont-ils versé leurs indemnités dans une caisse pour les secours d’urgence ? L’inaction côtoie une discrétion impressionnante.

Si dans un cas aussi critique, 7 députés se taisent, les choses se clarifient à leur sujet.

Cela veut dire que pour la majorité de la population, les 7 députés ne servent à rien. En continuant à se taire près de 7 jours après le cyclone, les 7 députés veulent-ils prouver à la population qu’ils sont bien les 7 rois fainéants de La Réunion ?

 M.M. 



Un message, un commentaire ?



Messages






  • Le silence est d’OR.
    Qui dit mot : consent !
    Le silence est une nouvelle forme de dialogue . Je ne reponds pas a cette question. Je ne reponds pas a cette lettre qui m’interpelle .
    Silence : on tourne . Silence dans les rangs.
    Moi, qui suis en Metropole je n’entends pas toutes les elues, tous les elus parler de sak la sot la mer. Et pourtant , notre communaute Reunionnaise : plus de 250 000 femmes, hommes et enfants.
    Pourquoi tant de silence aujourd’hui ?
    Pourquoi Raymond VERGES a su "parler", a su "repondre" aux attentes de son PEUPLE a PARIS. Pourquoi ce Grand HOMME a parle sanm son KER.
    Pourquoi , tant de silences, tand d’absences de la part de celles et de ceux qui ont ete elues, elus et qui representent le PEUPLE REUNIONNAIS dans son ensemble ? Oui, Pourquoi ?
    Est-ce parce que le MONDE a change ? Au contraire je dirais aujourd’hui les moyens de communications sont si presentes qu’a chaque instant il est possible de "parler", d emettre son avis, de clamer sa solidarite . Oui Pourquoi ces silences qui parlent a ma memoire !
    La reponse que je donne est : les Femmes , les Hommes qui ont aujourd’hui nos suffrages ont change . Ces femmes elues, ces hommes elus ne sont qu’au service de ce qu’elles , de ce qu’ils ont decide d y etre. Au service du Peuple ?Au service d’un Parti politique ? Au service d’une ideologie ? A son service : du" moi d’abord".
    Oui je me demande si ces silences assourdissants de nos 7 elues, elus ne sont pas tout simplement l’expression concrete de la majorite des representantes et representants des Reunionnaises, des Reunionnais.
    Moi, Aime , j’aimerai tant que nos elues, nos elus viennent a la rencontre de sak la sot la mer pu i koz ansanm not Pei.
    Un reve exprime depuis des annees et des annees . Un reve ne d’une realite : les visites de Laurent VERGES a ses compatriotes en Metropole, jeune depute parti trop tot.
    Quelle coincidence : le Grand Pere et le petit fils , tous les deux unis dans la parole au PEUPLE REUNIONNAIS.
    Beaux exemples a suivre , sans moderation.

    Article
    Un message, un commentaire ?


Kanalreunion.com