Actualités

Le système Bello : factures d’eau très élevées

Retour sur le débat qui annonce la défaite de Huguette Bello

Témoignages.re / 20 mars 2014

Le 12 mars, trois candidats aux élections municipales de Saint-Paul ont participé à un débat télévisé sur Réunion Première. Pendant que Ary Yée Chong Tchi Kan se révélait, Huguette Bello a été mise face à ses fautes de gestion et ses fautes politiques.

JPEG - 66.8 ko
Manifestation contre la fermeture d’un bureau de Poste dans les Hauts de Saint-Paul. Réponse de la mairie de Saint-Paul : des bus au début de chaque mois...

Ary Yée Chong Tchi Kan s’est montré très critique sur le modèle urbain de concentration des équipements structurant dans les bas. Il a déclaré « l’embouteillage n’est pas un cadeau du Bon Dieu, c’est le résultat d’une politique erronée menée à Saint-Paul depuis un demi-siècle et accentué par la municipalité sortante ».
Ary Yée Chong Tchi Kan a été simple et direct pour expliquer son slogan et ses priorités. Lorsque le journaliste lui a demandé pourquoi les gens devraient lui faire confiance ? Il a répondu : « Les deux autres candidats ont déjà été maires. » Il n’y a rien de nouveau à attendre d’eux. « Je propose une nouvelle donne ».

Factures d’eau

Ary Yée Chong Tchi Kan a dénoncé les factures d’eau très élevées en prenant le cas de Mme Vochré. Huguette Bello a contesté. Ary a alors présenté d’autres factures dont une de plus de 7000 euros. Destabilisée, Huguette Bello a réagi comme d’habitude : « ce n’est pas moi ! ». Ary a insisté sur la responsabilité politique du maire, sachant que la Créole ne reste qu’un délégué du Maire. C’est une faute de gestion et une faute politique.

(à suivre)


Kanalreunion.com