Actualités

Le Tampon : Paulet Payet dans de beaux draps !

Premier Conseil municipal suivant les législatives

Manuel Marchal / 27 juin 2012

Lundi soir s’est déroulé au Tampon le premier Conseil municipal suivant l’élection de Jean-Jacques Vlody à l’Assemblée nationale. Les partisans de Didier Robert ont décidé d’être de nouveau dans le camp d’un maire affaibli. Avec ses adversaires à ses côtés, Paulet Payet est dans de beaux draps.

Dans le Sud, l’actualité politique a été dominée par l’opposition entre deux membres de la majorité du Conseil régional par co-listiers interposés. Ainsi, 28 conseillers municipaux du Tampon proches de Didier Robert, président de Région, sont devenus des opposants à Paulet Payet, maire et conseiller régional. En refusant de voter le budget, les amis de Didier Robert ont bloqué le fonctionnement de la commune. Cela a suscité les plus vives inquiétudes du côté d’associations brutalement placées face à l’éventualité de ne plus percevoir de subvention. Au même moment, la Chambre régionale des comptes publiait un rapport explosif sur la gestion de la commune quand Didier Robert était son maire. Force est de constater qu’en quatre ans, l’ancien représentant de Sarkozy à La Réunion a mis le Tampon dans une situation financière extrêmement intenable, avec une hausse impressionnante de l’endettement.

Une stratégie de déstabilisation

Cette opération de déstabilisation à l’encontre de Paulet Payet intervient au moment où se prépare la campagne des législatives. Eu égard au nouveau découpage des circonscriptions, le poids du Tampon est considérable dans la 3ème circonscription. La logique voudrait donc que son maire y représente l’UMP, avec de très grandes chances de l’emporter. Paulet Payet n’avait d’ailleurs pas fait mystère de sa décision de se présenter aux législatives.
Mais tel n’a pas été le choix de Didier Robert. Ce dernier mit tout son poids dans la balance pour que l’UMP investisse une inconnue dans cette circonscription : Nathalie Bassire. Voilà qui affaiblissait considérablement la candidature de Paulet Payet, qui avait aussi à faire face à deux autres adversaires du Tampon : André Thien-Ah-Koon et le socialiste Jean-Jacques Vlody.
Quelques jours avant le début de la campagne officielle, Nathalie Bassire s’est brutalement retirée de la course. L’UMP, majorité Parlement sortante, n’avait plus de candidat, et elle allait être officiellement absente des débats dans cette circonscription, car elle n’allait investir personne d’autre.
Dans la semaine précédant le scrutin, Didier Robert appelait les électeurs à voter blanc, toutes les conditions étaient donc réunies pour favoriser un échec de Paulet Payet. Car jamais sans doute à La Réunion, un maire candidat aux législatives n’eut à connaître une telle stratégie de déstabilisation venant de son propre camp.

Les "28" vont-ils finir le travail ?

Au soir du 10 juin, le maire du Tampon est éliminé dès le premier tour. Et il sort très affaibli de ce scrutin, avec moins de 15%. Il est devancé par André Thien-Ah-Koon, mais encore plus largement par le socialiste Jean-Jacques Vlody. Il décide de rester neutre au second tour, en ne soutenant pas TAK qui reçut pourtant l’investiture de l’UMP. En conséquence, c’est le socialiste Vlody qui est élu, et cela, grâce notamment à son score réalisé au Tampon où il est largement en tête avec 57% des suffrages.
C’est au moment où le PS arrive pour la première fois en tête à une élection législative au Tampon que les "28" décident de se comporter à nouveau comme des conseillers municipaux de la majorité, après des mois d’affrontements contre Paulet Payet. Ses adversaires sont donc maintenant à l’intérieur de sa majorité.
La prochaine échéance électorale dans cette commune, ce sont les municipales de 2014. Si le gouvernement ne fait pas voter d’ici là la loi interdisant le cumul des mandats de député et de maire, le socialiste Jean-Jacques Vlody apparaît en position de force pour gagner ces élections. Après avoir pratiqué l’affrontement direct, les "28" conseillers proches de Didier Robert vont-ils finir le travail en agissant à l’intérieur ?

Manuel Marchal


Kanalreunion.com