Actualités

Les candidats de l’UMP largement distancés dans la commune de Didier Robert

Résultats et réactions élections cantonales dans le Sud

Sophie Périabe / 21 mars 2011

Coup de tonnerre dans le Sud : les deux candidats soutenus par Didier Robert dans sa propre commune sont en très mauvaise posture, ils seront sans doute battus dimanche. Partout ailleurs, c’est le recul de l’UMP partout.

Saint-Louis 2 : Yvon Bello largement en tête

A la Rivière Saint-Louis, Yvon Bello arrive largement en tête avec 41,24% des voix. Patrick Malet, son principal opposant, récolte 2496 voix soit 32,70%. Le conseiller général sortant est donc en ballotage très favorable. « Une chose est sûre, les électeurs des candidats Thierry Dorilas (9,13%) et Eric Payet (8,06) sont dans une mouvance de gauche. On a juste retardé d’une semaine mon nouveau mandat » indique Yvon Bello avec beaucoup de confiance. Dès demain, les tractations vont commencer entre les candidats pour une large victoire d’Yvon Bello dimanche prochain.

Saint Joseph 1 : « la majorité sera renforcée »

Dans le premier canton de Saint-Joseph, le candidat du PCR, David Lebon est arrivé en seconde position avec 13,31% des voix, derrière le candidat PS soutenu par la municipalité Ary Mussard (69,31%). Pour une première élection, le jeune David Lebon est très satisfait de ce résultat qu’il juge encourageant. « Nous arrivons second, c’est un score très encourageant par rapport au travail fourni sur le terrain. De plus, c’est la première fois que je me présente à une élection ». Face au candidat de la mairie, la tâche n’était pas facile, « il y avait deux candidats de gauche dans une commune socialiste, le contexte n’était pas favorable ».
Maintenant va commencer le travail d’analyse des résultats bureau par bureau, « car dans certain bureau, on a dépassé les 20%, c’est très encourageant ».
Globalement, David Lebon espère « qu’au niveau du Conseil Général, la majorité sera renforcée, c’est bien là l’essentiel ».

Saint-Joseph 2 : « nette progression »

Dans le deuxième canton de Saint-Joseph, la tâche s’annonçait également difficile pour le jeune candidat du PCR, Yvan Dejean.
« Nous récoltons 7%, c’est un résultat en nette progression par rapport à 2004 où on n’avait pas franchi les 5% ». Pour sa première élection, Yvan Dejean est donc « content car on n’aurait pu craindre le pire, c’est un résultat très encourageant ».
Plus globalement, « les chiffres et les résultats des candidats des forces de progrès montrent qu’on va certainement conforter la majorité au Conseil Général dimanche prochain. Plus que jamais, c’est une grande victoire ».

Tampon 2 et 4 : « barrer la route aux candidats de l’UMP »

Au Tampon, les candidats du PCR, Benoît Blard et Henri-Fred Alenvert n’ont pas réussi à convaincre, ils n’ont pas atteint les 2%.
Pour chacun d’eux, il s’agissait d’une première élection. « Nou navé pas l’expérience, nou la fé du mieux que nou la pu », explique Benoît Blard.
Pour Henri Fred Alenvert, « le message n’a pas été entendu, les gens ont préféré voter pour ceux qui allaient gagner ».
Pour le second tour, les deux candidats appellent à « barrer la route aux candidats de l’UMP ».

Les Avirons : Michel Dennemont dès le premier tour

Dans la commune canton des Avirons, le suspense n’a pas duré, Michel Dennemont a été réélu dès le premier tour avec 50,28% des voix. Son principal opposant Eric Ferrère a récolté 29,68% des voix. Dans ce canton, le taux de participation a atteint les 65, 84%.

Cilaos : une bonne surprise pour Jacques Técher

A Cilaos, 57,28 % des inscrits se sont rendus ce dimanche aux bureaux de vote. Le maire de la commune remporte ce scrutin dès le premier tour puisqu’il récolte 51,7% des voix. Pour son rival de toujours, Jacques Técher, « c’est une surprise », le candidat malheureux arrive en seconde position avec près de 24 % des suffrages. Néanmoins, Jacques Técher constate qu’il s’agit « d’une grosse alerte pour Paul Técher. Comme toujours, Cilaos est divisé en 2 » : Paul Técher et les autres candidats.

S.P.


Kanalreunion.com