Actualités

Les chefs d’entreprise plus inquiets que jamais

Après le passage de Didier Robert au petit-déjeuner débat du MEDEF

Témoignages.re / 28 septembre 2010

6 mois après son arrivée à la Région, Didier Robert est apparu hier comme le soutien du gouvernement et de sa politique. Et à aucun moment il n’a présenté autre chose que des projets déjà mis en place par l’ancienne majorité régionale. Résultat : c’est l’inquiétude la plus grande du côté des chefs d’entreprise.

L’opération de com’ orchestrée hier par Didier Robert et son ami politique Yann De Prince est loin d’avoir atteint les effets escomptés. Les chefs d’entreprise ont eu devant eux un président de Région qui est le fidèle allié du gouvernement, et qui, en tant que membre du bureau politique de l’UMP, est un exécutant zélé des décisions prises contre La Réunion.
Lundi dernier à la sortie d’une visite de courtoisie rendue au ministre du Budget, Didier Robert affirmait être rassuré. Il ajoutait que pour la première fois, la Région et le gouvernement étaient en phase sur le plan de la politique économique.
La première illustration de cet alignement total sur la politique de l’UMP n’allait pas tarder. A peine quatre jours et l’annonce de la mise à mort du photovoltaïque par le gouvernement tombait à la "une" de notre confrère du "Quotidien". Hier, à aucun moment Didier Robert n’a remis en cause les décisions annoncées par Paris. Il n’a tenu qu’un discours basé sur le rôle essentiel de la confiance dans la croissance économique. Sortant de la bouche d’un responsable politique qui a déjà menti au moins deux fois sur la date de la signature d’un contrat de 2 milliards d’euros avec l’État, de tels propos ont suscité les plus vives inquiétudes des participants.
Ce sentiment allait se renforcer à l’écoute de l’énumération des projets censés relancer l’activité. Il n’y a absolument rien de plus que ce qui était prévu par l’ancienne majorité, et rien pour compenser la suppression de la Maison des civilisations et de l’unité réunionnaise et du tram-train.
6 mois après l’arrivée de Didier Robert à la présidence de la Région, les chefs d’entreprise sont plus inquiets que jamais.


Kanalreunion.com