Actualités

Les communes de La Réunion durement touchées par l’austérité

Parti communiste réunionnais

Témoignages.re / 24 avril 2015

Le PCR a commenté les propos tenus par Didier Migaud. Il fait un constat sur la situation des communes. Pour compléter ces déclarations, Maurice Gironcel a fait une comparaison entre quelques données relatives à la moyenne des communes de plus de 10.000 habitants en France, et les communes de La Réunion, qui ont toutes quasiment plus de 10.000 habitants.

Pour la Dotation globale de fonctionnement (DGF, subvention versée par l’État) : 278 euros par an et par habitant en France, 115 euros par an et par habitant à La Réunion.
Pour les impôts locaux : 567 euros par an et par habitant en France, 290 euros par an et par habitant à La Réunion.

Pour le plan de retour à l’équilibre, le gouvernement prévoit le même taux de restriction qu’en France ce qui n’est pas juste. D’importants besoin
Pour les dépenses de personnel : 56 % des dépenses de fonctionnement en France, 70 % à La Réunion

Le premier président de la Cour des comptes ne s’est pas exprimé là-dessus. Là bas, les bases d’imposition sont plus élevées, car la capacité contributive en France plus élevée qu’à La Réunion, précise Maurice Gironcel.

Les communes réunionnaises cumulent une base fiscale plus faible, et une subvention de l’État inférieure, et doivent pourtant contribuer selon les mêmes taux à l’effort de réduction des déficits. Une injustice dénoncée par le PCR.


Kanalreunion.com