Actualités

Les dépenses de com’, une pratique de l’UMP

La Région est devenue le premier annonceur publicitaire de La Réunion

Céline Tabou / 8 novembre 2011

La Cour des comptes a épinglé dans un rapport les dépenses de communication du gouvernement, engagées dans des conditions "contestables", sur des sujets parfois éloignés de l’action publique. À l’instar du gouvernement UMP, Didier Robert, président du Conseil régional a été taclé pour ses dépenses de publicité.

D’après le nouveau rapport de la Cour des comptes, des procédures « contestables » ont été relevées à Matignon et dans une dizaine de ministères (Emploi, Justice, Économie...), ces dépenses, « pas toujours facilement mesurables », représentent 600 millions d’euros sur 2006-2010.
Le rapport a également révélé le flou dans les procédures d’attribution des contrats pour la gestion de la communication et des sondages, qui est banalisé dans les ministères. Les magistrats ayant rédigé le rapport ont noté qu’« il est parfois difficile de connaître le contenu précis des prestations et d’en vérifier la réalisation effective », de plus, le financement « des sondages relatifs à l’image personnelle des ministres ou à des sujets éloignés de l’action du gouvernement, prête à discussion ».

Didier Robert fait aussi de la pub

À La Réunion, l’institut Pigé de Jean-Paul Brouchot a publié sa pige publicitaire pour le troisième trimestre 2011. Les données relevées par le site "Clinacoo" mettent en évidence la diminution du nombre de messages diffusés par les annonceurs réunionnais dans les médias locaux (TV, radio, presse écrite, affichage) entre avril et juin. Cette diminution représente 3,8% par rapport au second trimestre.
La publicité a principalement été diffusée à la radio, avec 183.000 messages, 91.000 concernent l’affichage, 70.000, la télévision et 20.000 messages ont été diffusés dans la presse écrite. Parmi les secteurs qui ont diffusé le plus de messages publicitaires, l’automobile à 13%, les NTIC (mobile, internet, TV payante) à 12%, 11,1% des messages viennent des produits de grande consommation, tandis que le secteur des spectacles et loisirs diffuse 10,6% des messages contre 7,3% pour la grande distribution.
Fait étonnant, même pour le "JIR", « de façon inhabituelle, le Conseil régional arrive en tête des annonceurs au troisième trimestre, devant les opérateurs SFR et Only, le concessionnaire Renault et l’opérateur Orange ».
En effet, Didier Robert, féru de communication, n’a pas hésité depuis son intronisation de lancer campagne sur campagne, destinée à mettre en avant les projets virtuels : où est la première roue des 2000 bus, où sont les milliers d’emplois dans le tourisme, où en est la route du littoral, et la modernisation de la RN3 entre Le Tampon et Saint-Benoît ?
Le plus révélateur, c’est que des photos d’archives de l’ancienne mandature illustrent les publicités de la Région.
Toutefois, le président de la Région a lancé sa Maison des grands chantiers, avec d’énormes moyens de communication : affiche, bâtiment aux couleurs de la Région, brochures, les moyens ont été mis pour des projets qui ne sont pas encore sortis de terre ou n’ont pas été lancés par l’équipe de Didier Robert.

Céline Tabou


Kanalreunion.com