Actualités

Les élus de la Région lancent de nouveaux travaux pour les routes et déplacements

À la Commission permanente du Conseil régional

Témoignages.re / 26 octobre 2009

Les élus de la Commission permanente de la Région Réunion se sont réunis les mardi 6 et 13 octobre 2009 sous la présidence du président Paul Vergès. Parmi les dossiers examinés, nous avons déjà présenté dans une première édition ceux relatifs à la recherche et innovation, aux travaux financés par la Région dans les lycées et les aides de la Région aux entreprises.
Puis nous avons présenté les dossiers relatifs au codéveloppement et à la mobilité, ainsi que les nouveaux financements de la Région en faveur de l’éducation et de la formation.
Voici à présent ceux qui concernent notamment les travaux routiers et les déplacements.

• Le projet de liaison Balance–Asile/Hôpital (Saint-Pierre) soumis à concertation
Les études de la liaison Asile / Balance (Saint-Pierre) ont débuté en 1994 pour aboutir en 2004 à une enquête préalable à la déclaration d’utilité publique, sans suite, compte tenu notamment de l’avis défavorable de la commune de Saint-Pierre. Cette opération était également liée au déclassement de la RN 3b. Puis la commune de Saint-Pierre a indiqué qu’elle souhaitait que la liaison relie la Balance à la déviation nord/est de Saint-Pierre au niveau de l’hôpital et non au giratoire de l’Asile. De nouvelles études sont lancées en 2006 pour une opération désormais intitulée Balance/Asile Hôpital.
Il s’agit donc de réaliser une liaison de transit RN 3/RN 2 qui évite le centre urbain de Saint-Pierre (boulevard Banks) avec un nouveau franchissement de la rivière d’Abord. Les études sont en cours et doivent aboutir à la réalisation du dossier d’avant-projet sommaire et du dossier préalable à la procédure de déclaration d’utilité publique (DUP).
Les études ont abouti à 4 projets : certains en « variante basse », d’autres implantées plus en hauteur. Des comparatifs ont été établis, tenant compte de la sécurité du tracé, de l’impact de la construction sur les terres agricoles, sur les possibilités de connexion avec la RN 2 d’une part et avec la RN 3 d’autre part, les deux autres points soumis à comparaison portent sur le dénivelé et le coût du projet.
Les concertations se poursuivent avec les partenaires concernées (mairie de Saint-Pierre, CIVIS, Département). En parallèle, une consultation du public sera menée. Les élus de la Commission permanente de la Région ont validé le principe de la poursuite des concertations avec les institutions et le lancement de la consultation publique.

• Une bretelle vers Saint-Denis à l’échangeur Leconardel (Saint-Benoît)
Les élus de la Commission permanente ont validé le dossier concernant la réalisation d’une bretelle vers Saint-Denis de l’échangeur Leconardel (Saint-Benoît) ainsi que la réfection de la chaussée entre la fin du projet et le pont des Marsouins, sur la RN 2.
Le projet fait état, outre la bretelle, d’une piste cyclable, de trottoir, sont prévues également des opérations d’assainissement, de déplacement des plantations existantes. Le montant de l’opération est de 1,9 million d’euros (valeur juin 2009).

• Un « tourne à gauche » à la hauteur du pont Payet (Saint-Benoît)
L’opération est estimée à 1,3 million d’euros et a pour but l’aménagement d’un carrefour au niveau du centre équestre du Grand Étang, (Saint-Benoît), en vue d’améliorer la sécurité routière en réduisant la vitesse des usagers et en améliorant la visibilité sur un itinéraire routier qui connaît un trafic important (10.000 véhicules par jour), en forte augmentation ces dernières années.


Des soutiens de la Région dans le secteur sportif et la culture

• Bourses sportives : 97 jeunes Réunionnais reçoivent une aide de la Région : depuis 1995, la Région aide les lycéens désirant intégrer une filière sport de haut niveau en métropole. Ce dispositif qui s’inscrit dans une démarche d’excellence en matière de pratique sportive vise à permettre aux jeunes sportifs réunionnais disposant d’un réel potentiel de pouvoir concilier les études secondaires avec une carrière sportive de haut niveau. Ce dispositif a fait ses preuves à tel point que pour l’année 2009/2010, la Région a validé 97 dossiers, ce qui représente une enveloppe globale d’un montant de 277.200 euros (65 dossiers renouvelés, 32 nouveaux dossiers).

• Aides au secteur sportif
 : 23.000 euros à l’Union nationale des sports scolaires (UNSS pour le déplacement des lycéens)) ; 10.000 euros au Comité régional olympique et sportif (CROS manifestation à l’occasion du 30ème anniversaire des jeux des îles) ; 10.000 euros à la Ligue réunionnaise de foot (participation à la coupe d’Afrique des Clubs champions) ; 3.000 euros à la Ligue réunionnaise de surf (participation au championnat de France) ; 5.000 euros au Comité régional de cyclisme (organisation de challenges) ; 20.000 euros à la Ligue réunionnaise de hand-ball (échanges avec Shanghai).

• Aides aux associations culturelles  : 5.000 euros au GRAHTER pour des fouilles archéologiques au Petit Brûlé (Sainte-Rose) et 2.500 euros pour l’acquisition de matériel ; 80.000 euros à l’École supérieure des Beaux Arts pour l’organisation de la biennale de l’art, du design, de la création numérique et immatérielle (ADCNI) ; pour l’acquisition de matériel de musique 9.560 euros à Jacky Tiburce (Jako Marron), 2.500 euros à OPN’Art ; 6.000 euros à Lorkès Titiay ; 6.255 euros à l’association Musique, artisanat Réunion ; 7.000 euros à Zion Esprit au Naturel (ZEN) ; 2.000 euros à Can’Mapou (promotion de l’album du groupe Yanbane) ; 16.900 euros à Davy Sicard (programme d’activités 2009) ; 2.500 euros au Groupe Folklorique Canne d’Eau (réalisation du 2ème CD : l’Inde au cœur de La Réunion/patrimoine bal tamoul) ; 3.600 euros à la compagnie Nektar (équipement du spectacle Get’ali) ; 7.900 euros à Schow-co Arts (équipement de l’association) ; 4.700 euros à Baba Sifon (reprise de la lecture scénique de Sensitive aux Francofolies) ; 7.100 euros à l’Office de la Langue (23ème kolok FLAREP) ; 6.000 euros à Zanbos (exposition kréol inn lang) ; 6.000 euros à Zantak (semaine créole) ; attribution de 3 nouvelles bourses culturelles à des jeunes artistes réunionnais.


Parmi les autres dossiers

• Assainissement : étudier toutes les possibilités. La question de l’assainissement à La Réunion est cruciale : les équipements sont sous dimensionnés, caduques ou inexistants. Et les fonds publics ne sont pas suffisants pour répondre aux besoins de stations d’épuration telles que généralement envisagées ou connues. Or, des solutions existent, innovantes, répondant aux critères du développement durable.
C’est par exemple le cas avec les stations d’épuration des eaux domestiques avec le bambou, ou le lagunage. Ces techniques sont déjà utilisées en France métropolitaine et dans d’autres pays du monde, mais bien des décideurs réunionnais n’ont pas eu l’occasion d’approfondir leurs connaissances dans le domaine.
C’est ce qui explique la décision de la Région Réunion d’organiser une mission en France, à laquelle participeront les élus et responsables administratifs non seulement du conseil régional, mais du Département, des communes, des regroupements de communes, et de structures institutionnelles.

• Tram train : les élus de la Commission permanente ont, à l’unanimité, autorisé le Président à défendre les intérêts de la Région dans le cadre de l’affaire opposant la collectivité régionale et l’association AS Trace tram train. Le litige est maintenant porté devant la cour administrative d’appel de Bordeaux.

• Bibliothèque : les élus de la Commission permanente ont pris acte du projet de décret visant aux dotations générales de décentralisation pour les bibliothèques municipales et départementales de prêt. La Région a demandé aux collectivités concernées leurs avis sur ce dossier.


Kanalreunion.com