Actualités

« Les États généraux sont une bonne occasion pour rappeler à l’État ses obligations »

Contribution du groupe Free Dom

Témoignages.re / 27 août 2009

Avant d’énoncer ses propositions, le groupe Free Dom, présidé par Camille Sudre, a dressé un tableau de la situation actuelle. « La Réunion a été constamment défavorisée », constate Camille Sudre, évoquant ainsi la non compensation financière des transferts de compétences aux collectivités locales (RMI, APA, TOS, etc.), les conséquences de la fin de la défiscalisation, le manque de logements sociaux, l’arrêt du dispositif de continuité territoriale, le RSTA au lieu du RSA, la perte d’intérêt de la Zone franche globale avec l’exonération de la Taxe professionnelle sur l’ensemble du territoire national.
« Les États généraux sont une bonne occasion pour rappeler à l’État ses obligations », insiste le président du groupe Free Dom. Les propositions sont donc les suivantes : au préalable, « que l’État règle ses dettes, que l’État compense les effets néfastes de ses décisions, que l’État revoit la Lodeom (défisc.), que l’État compense le manque à gagner en matière de transfert de compétences ».
Dans l’immédiat, le groupe Free Dom propose que l’État assume financièrement les grands travaux (tram-train, route du littoral, endiguement des ravines) grâce au plan de relance gouvernemental et au futur emprunt national.

E.P.


Kanalreunion.com