Actualités

Les militants dans la bataille

Témoignages.re / 30 novembre 2012

Le PCR est en reconstruction : cette tâche nouvelle emprunte nécessairement les chemins qui existaient déjà, sur ces terres où le militantisme est profondément ancré. Ainsi, le mardi, les communistes de La Rivière et de Saint-Louis se réunissent depuis toujours. Des débats qui permettent d’imprimer la vie citoyenne et politique, et de fournir aux camarades les explications nécessaires, face au déferlement de l’idéologie dominante.

Dans ce cadre, d’abord à La Rivière puis à Saint-Louis, Claude Hoarau est revenu sur la bataille budgétaire. Une fois encore, le maire de Saint-Louis a démonté un par un les arguments, incomplets, fallacieux et parfois malveillants que certains médias répandent dans les esprits. Non, le déficit ne se creuse pas : il a été résorbé cette année encore de 5 millions. Il se résorbe moins vite que ne le demande la Chambre, parce que la Chambre ne prend pas en compte les difficultés auxquelles la population doit faire face, et auxquelles il faut répondre.

Non, les impôts ne vont pas augmenter : le maire combat l’idée d’un recours à cette solution, et n’a cessé de demander, depuis le départ, que la commune puisse poursuivre son effort de redressement jusqu’à 2014, au lieu du délai de 2013 imposé par la Chambre régionale des comptes. Un délai raisonnable, pour une commune qui est parvenue à faire passer son déficit de 21 millions en 2009, à 12 en 2012.

Autre rappel fort : le plan de titularisation initié par le maire, pour que la peur cesse de régner parmi les employés communaux à chaque élection, et pour que nombre d’entre eux puissent partir à la retraite sans retomber dans la misère. Un effort de solidarité consenti par la population, que Claude Hoarau a appelé les employés communaux à soutenir en s’acquittant de leur tâche de manière exemplaire. La pression des problèmes du présent n’empêche pas les militants de regarder l’avenir. Et c’est sur un engagement renouvelé, pour que la mobilisation des progressistes se poursuive, et que Saint-Louis et La rivière ne soient plus jamais la proie des régressions sociales, que se sont achevées les réunions de mardi. 


Kanalreunion.com