Actualités

Les moyens ne manquent pas pour les orientations adoptées par le congrès du PCR

9e Congrès : rapport du PCR sur les moyens —5—

Témoignages.re / 20 février 2017

Après l’idéologie, la communication, l’action et l’organisation, le rapport sur les moyens présenté par Philippe Yée Chong Tchi Kan s’est conclu par les questions des finances et des statuts. Intitulé « Chacun selon ses moyens », le rapport a été adopté à l’unanimité par le 9e Congrès.

JPEG - 77.6 ko
Le rapport « Chacun selon ses moyens » a été adopté à l’unanimité du 9e Congrès. (photo A.D.)

Les finances

Nous avons évoqué “les finances” lors des actions électorales, c’est le cinquième moyen dont doit disposer le communiste réunionnais pour mettre en œuvre les orientations adoptées par le congrès.

Sur ce sujet les camarades me permettront de prendre un peu de temps.

Pendant longtemps, depuis les premiers succès électoraux du début des années 70, l’intégralité des indemnités des élus étaient reversés au Parti. C’est ce qui a permis au PCR d’investir dans des outils modernes pour Témoignages et pour K.O.I., de créer la première compagnie aérienne réunionnaise, la première compagnie maritime, une assurance mutualiste, d’investir dans une imprimerie, d’emprunter pour construire ou acquérir des biens immobiliers, payer des salariés (à Témoignages, notamment).

Tous ces investissements n’ont pas toujours été des succès, mais certains ont permis de bousculer le marché économique réunionnais et de briser des monopoles.

Lorsqu’on a eu moins d’élus, et surtout lorsqu’on a perdu la majeure partie du financement public, le PCR a eu moins de recettes, mais les charges étaient toujours là. Les dettes se sont accumulées et il a fallu bientôt vendre tout ce qui pouvait l’être pour éviter le pire. C’est cela que certains médias ont relayé les recettes exceptionnelles issues de la vente des biens du Parti. Mais ils n’ont pas dit que c’était pour payer les dettes des emprunts et des charges d’exploitation de Témoignages et de K.O.I., par exemple.

Malgré cela nous n’avons pas pu éviter la fermeture de KOI et de Témoignages papier.

En revanche, notre situation s’est désormais bien assainie et nous devrions clore la période de restructuration cette année, au plus tard l’année prochaine.

La commission « finance » mettra en place un plan pluriannuel de financement des activités du PCR. Ainsi les militants sauront vers quoi doivent tendre leurs efforts s’ils veulent participer à la sérénité du camarade Trésorier du Parti.

Vous voyez, ce ne sont donc pas les moyens qui manquent pour mettre en œuvre les orientations adoptées par le congrès.

Les statuts

Dans un parti, il existe un document où est inscrit tout ce que je viens de décrire – les activités, les moyens et l’organisation du parti–, il s’agit des “STATUTS”.

Là également, il est proposé aux congressistes de rationaliser les statuts adoptés au VIIIe congrès. C’était un statut relativement complexe. Très long. Pas très lisible.

La nouvelle formule qui vous est proposée se base sur 2 principes :

- Le premier : faire adopter par le Congrès des statuts qui ne se préoccupent que de définir les principes essentiels et intangibles, et renvoyer tout ce qui concerne les modalités d’application à un règlement intérieur qui sera rédigé par le Comité Central ;

- Le second : rédiger un préambule identitaire, et rendre aisément lisible la suite de ces statuts par la hiérarchisation de 4 titres :

- Titre 1 : les généralités : Nom, Objet, Adresse, Durée

- Titre 2 : les membres : Composition (adhérents, militants, dirigeants, élus, Sympathisants), Adhésion, Règlement des conflits

- Titre 3 : les instances

- Titre 4 : les ressources


Kanalreunion.com