Actualités

Les petites phrases d’esprits embrouillés par la défaite

An plis ke sa

Témoignages.re / 11 octobre 2011

200% pour Martine Aubry : deux fois plus de votants à Saint-Joseph que dans toute la Guadeloupe ?
Interrogé par Antenne Réunion en marge de la conférence de presse, le maire de Saint-Joseph a affirmé être à 200% derrière Martine Aubry dimanche prochain. Dans "le Quotidien" du matin, Patrick Lebreton avait souligné qu’à Saint-Joseph dimanche, il y avait eu plus de votants qu’en Guadeloupe : 6.531 votants, avec à la clé près de la moitié des voix obtenues par Martine Aubry à La Réunion. Dimanche prochain, y aura-t-il deux fois plus de votants ?

De 13 à 25%, une marge d’erreur de 100%
Hier soir sur Radio Réunion Première, Gilbert Annette a affirmé que parti de 7-8% voici 30 ans, le PS était arrivé à un score compris entre 20 à 25%. Lorsque l’on prend pour référence le dernier scrutin de liste concernant tous les Réunionnais, les régionales de 2010, le PS pourtant renforcé par le MRC a plafonné à 13%. 13%, c’est le score réalisé 27 ans auparavant par la liste PS aux Régionales de 1983. Entre 13% et 25%, c’est une marge d’erreur de 100%.

Promesses d’embauche pendant les sénatoriales ?
Hier matin sur Radio Réunion Première, Michel Vergoz était l’invité de l’émission matinale. Un auditeur a demandé au plus fidèle soutien de l’UMP Didier Robert à la Région comment il allait faire pour concrétiser les promesses d’emploi qu’il a faites lors de la campagne des sénatoriales.
Michel Vergoz a été sauvé par le journaliste de service qui a aiguillé sa réponse sur les emplois qu’il serait possible de créer dans l’Éducation nationale. Entre promesses d’embauche pendant une campagne électorale et créations d’emplois par un gouvernement, il y a une marge. La question posée par l’auditeur est toujours sans réponse.

Conférence de presse sur les… sénatoriales !
Au lendemain des Primaires citoyennes, la Fédération PS convoque ses principaux dirigeants à participer à une conférence de presse. Alors que tout le monde s’attendait à ce que le thème soit les primaires, c’est des sénatoriales qu’il était question, soit un scrutin d’il y a deux semaines ! Michel Vergoz a en effet annoncé à la presse sa démission de la Région. Rien d’autre qu’une opération de com’ pour masquer sa responsabilité dans la défaite de Martine Aubry localement.


Kanalreunion.com