Actualités

Les prochaines élections au plus tard le 10 octobre

Installation de la délégation spéciale à St-Louis

Témoignages.re / 17 août 2009

Vendredi matin, le sous-préfet de Saint-Paul a procédé à l’installation de la délégation spéciale à Saint-Louis. Cette dernière sera chargée de gérer les affaires courantes et urgentes de la commune et de préparer les prochaines élections municipales qui se dérouleront au plus tard le 10 octobre prochain.

Le 5 août dernier, une décision du Conseil d’Etat annulait les élections municipales qui se sont déroulées les 9 et 16 mars 2008 dans la commune de Saint-Louis. Cette décision, qui rend définitive l’annulation des élections, est devenue exécutoire le 10 août 2009, date de sa notification au ministère de l’Intérieur. Conformément aux dispositions de l’article L. 2121-35 du Code général des collectivités territoriales, le préfet disposait alors d’un délai de 8 jours pour nommer une délégation spéciale chargée de remplir les fonctions du Conseil municipal.
Cette délégation, composée de 5 personnes, a été installée hier par le sous-préfet de Saint-Paul, et c’est Jean-Claude Lintant, ancien secrétaire général de la Sous-préfecture de Saint-Pierre, aujourd’hui à la retraite, qui a été élu président de la délégation spéciale. Il sera secondé dans sa tâche par Valère Kischenin, receveur régional des Douanes en retraite, élu vice-président. Deux autres fonctionnaires de préfecture à la retraite, Roger Bourgin et Jacques Hoarau, et un retraité de l’administration des Finances, Raymond Le Duic, complètent la délégation.
« Il y a donc 5 fonctionnaires d’Etat en retraite qui ont la compétence requise ainsi que la disponibilité. Leur fonction prendra fin dès l’élection du nouveau Conseil municipal », explique le sous-préfet de Saint-Paul, Thomas Campeaux.

« Cette situation ne portera aucun préjudice à la population »

Et la délégation a déjà commencé à travailler sur l’organisation de ces nouvelles élections avec l’aide de l’Etat et de l’équipe administrative de la mairie. Le DGS sera responsable, devant la délégation, de l’organisation administrative municipale. « L’élection est le dossier fondamental et nous avons des spécialistes au sein de notre délégation, explique le maire par intérim, Jean-Claude Lintant. Juridiquement, nous ferons en sorte que ces nouvelles élections soient incontestables », assure le président de la délégation.
Parallèlement à l’organisation des élections, la délégation sera aussi chargée de gérer les affaires courantes de la commune et, de ce côté-là, Jean Claude Lintant précise que « la population ne doit pas ressentir cette période. L’objectif est que rien ne change pour la population. Cet après-midi, nous allons célébrer trois mariages, comme prévu. Cette situation ne portera aucun préjudice aux Saint-lousiens ».

SP


Kanalreunion.com