Actualités

Les promesses de Sarkozy : « sa besace est vide »

Le PCR et la visite du candidat UMP

Témoignages.re / 7 avril 2012

Lors d’une conférence de presse du Parti communiste hier, Elie Hoarau a dressé un inventaire des promesses que Sarkozy a énumérées mercredi dans son discours de Pierrefonds.

Emploi : mesures inefficaces, car pas de plan de relance
« Ses "mesures exceptionnelles", elles existent déjà et nous voyons l’efficacité de ces mesures : le chômage augmente, La Réunion est en récession. S’il n’y a pas de relance d’activité, ce genre de mesure est inefficace et n’apporte rien de particulier en matière d’emploi ».
Les annonces pour les Zones franches globales ne sont pas assorties à des conditions de création d’emplois. « Nous ne voyons pas en quoi ces mesures sont adaptées à la gravité de la situation dans l’emploi ».

Mesures pour les jeunes déjà dans le CIOM
Elie Hoarau rappelle que la priorité à l’emploi des jeunes Réunionnais figurait déjà dans le CIOM que Sarkozy a présidé en novembre 2009. Sarkozy a annoncé cette mesure sous les applaudissements de Mme Couapel, proche de Didier Robert et présidente de l’AGORAH. Or, à l’AGORAH, Mme Couapel a mis en œuvre un recrutement de directeur en contradiction avec les déclarations de Sarkozy et Didier Robert.

Lutte contre l’illettrisme : effet d’annonce
Pour la lutte contre l’illettrisme, « tout le monde s’accorde pour dire que c’est un problème d’encadrement », note Élie Hoarau. Des facteurs qui peuvent être perçus dès le début chez les jeunes enfants, cela nécessite du personnel notamment dans les écoles. « Lorsqu’on supprime des emplois aussi massivement, la proposition de 2.000 euros par enfant en difficulté apparaît plus comme un effet d’annonce que comme un plan de résorption de ce fléau ».

Rien sur le logement…

Prix : rien sur les marges
Le problème est un problème de définition des marges des sociétés. Nous n’avons toujours pas le cahier des charges pour l’achat du carburant à la source. Quelle est la marge ? C’est pareil pour la grande distribution. Le problème des marges n’est pas traité.
Si on change de qualité de carburant, se pose le problème d’adaptation des moteurs et d’environnement.
Elie Hoarau souligne que Sarkozy a remercié le président de la Région pour la manière dont il a traité le problème de carburant récemment. Il rappelle aussi que quand Nicolas Sarkozy était ministre de l’Économie, il avait obtenu en France une baisse des marges dans la distribution. C’est donc bien la preuve qu’il est possible d’agir.

Autonomie énergétique : contradiction entre proclamation et action
Sous la mandature de Paul Vergès, la Région avait mis en œuvre des mesures pour développer l’utilisation des énergies renouvelables pour aller vers l’autonomie énergétique. « Le gouvernement de Sarkozy a brisé l’essor de cette filière en diminuant les aides et le prix de rachat. Des centaines d’entreprises ont fermé leurs portes », rappelle Elie Hoarau.
Sarkozy est donc le plus mal placé pour parler des énergies renouvelables, « car il a démoli ce qui était mis en place ».

— -

Un discours riche d’approximations

Sarkozy persiste et signe, il estime que La Réunion est au cœur d’un bassin de 80 millions de francophones. Paul Vergès rappelle que d’ici 40 ans, il y aura dans notre région près de 56 millions de francophones à condition que des mesures soient prises pour qu’ils parlent cette langue. Avec le Mozambique, pays de langue portugaise, ce seront 80 millions de personnes dans notre région qui pourront parler une langue latine (français ou portugais).
« Ceux qui ont rapporté ce point de vue au président se sont mélangé les pédales », constate Paul Vergès.
Autre erreur quand le candidat UMP déplore que les Réunionnais soient obligés d’importer des œufs. En réalité, les œufs ne sont pas importés. Quant aux vastes pâturages qui pourraient assurer le développement de l’élevage…


Kanalreunion.com