Actualités

« Les Réunionnais doivent former un consensus sur les mesures essentielles »

Communiqué de l’Appel de l’Ermitage à l’issue de la rencontre avec Monsieur Chérèque

Témoignages.re / 29 octobre 2013

Le Comité de l’Appel de l’Ermitage a été reçu hier 28 octobre 2013, par Monsieur Chérèque, Inspecteur général des affaires sociales, en visite à La Réunion, missionné par le gouvernement pour la mise en œuvre et le suivi du plan pluriannuel contre la pauvreté et pour l’inclusion sociale. Voici le communiqué envoyé par le Comité à l’issue de cette rencontre.

JPEG - 73.2 ko
Le Comité de l’Appel de l’Ermitage réitère son invitation à tous les acteurs locaux de la lutte contre la pauvreté à s’unir et s’entendre sur l’essentiel.

« Le Comité de l’Appel de l’Ermitage remercie Monsieur François Chérèque de sa cordiale attention et de la qualité de l’entretien qu’il nous a accordé, en compagnie de Monsieur Simon Vanackere, IGAS.

Le Comité de l’Appel de l’Ermitage tient à remercier également Monsieur le Président de la République et Monsieur le Préfet de Région de La Réunion, à travers Monsieur Boillot, Sous-Préfet de la Cohésion Social, pour l’occasion qui lui a été donnée d’exprimer à Monsieur Chérèque son analyse de la pauvreté à La Réunion.

A l’issue de cet entretien, le Comité de l’Appel de l’Ermitage retiendra que Monsieur Chérèque a apprécié notre analyse de la pauvreté à La Réunion, comme ayant pour origine des décisions politiques historiques ; car les crises économiques ne peuvent à elles seules expliquer la situation sociale « hors norme » de La Réunion aujourd’hui. Il en découle que les solutions ne peuvent être que politiques, et non seulement sociales ou économiques.

Monsieur Chérèque a exprimé le souhait de voir le plan pluriannuel de lutte contre la pauvreté et pour l’inclusion sociale, adapté aux spécificités, comme le réclame le Comité de l’Appel de l’Ermitage. La balle est dans le camp des Réunionnais qui doivent former un consensus sur des mesures essentielles.

Enfin, Monsieur Chérèque a informé les membres de la délégation du Comité de l’Appel de l’Ermitage que ce plan, dont il a la mission de veiller à la mise en œuvre, est inscrit, à travers les programmes européens, dans le cadre des Objectifs du Millénaire pour le Développement !

Cela signifie que le plan pluriannuel contre la pauvreté et pour l’inclusion sociale a pour objectif d’éradiquer l’extrême pauvreté à La Réunion, avant 2015. Ce dont se félicite le Comité de l’Appel de l’Ermitage.

Le Comité de l’Appel de l’Ermitage réitère son invitation à tous les acteurs locaux de la lutte contre la pauvreté à s’unir et s’entendre sur l’essentiel. Ouvrons le débat et recherchons le consensus : communiquons aux partenaires nos propositions, puis dépassons-nous et dépassons nos propositions, forcément toutes légitimes, pour parvenir à un consensus, forcément plus restreint, mais sur des mesures essentielles ».

Raïssa Noël

Porte-parole du Comité de l’Appel de l’Ermitage


Kanalreunion.com