Actualités

Les sections de Saint-Louis et de la Rivière dénoncent des méthodes d’un autre âge

Témoignages.re / 9 avril 2010

Les sections de Saint-Louis et de la Rivière ont diffusé hier un communiqué commun pour dénoncer les manœuvres qui ont conduit à deux gardes à vue en une semaine de Claude Hoarau, maire de Saint-Louis.

« Depuis que l’actuel président du Conseil régional a déclaré qu’il allait démissionner de son mandat de député, Claude Hoarau, maire de la deuxième plus grande commune de la 3ème circonscription, a été par deux fois, en l’espace d’une semaine, placé sous le régime de la “garde à vue”.
Drôle de coïncidence ! Certainement pas pour tout le monde.
En tout état de cause, faut-il rappeler que les deux dossiers dans lesquels certains tentent, à tout prix, d’incriminer Claude Hoarau sont vides et qu’ils ont été mis en débat dans l’opinion publique, avant les élections municipales d’octobre 2009.
Pour rappel :
Concernant le « protocole » conclu en mars 2008 : les faits sont prescrits. Et pour la soi-disant « discrimination à l’embauche », il n’y en a jamais eu, compte tenu du fait que les termes même du protocole n’ont jamais été mis en application.
Concernant Mme Sabrina Étang-Sale : celle qui avait déclaré à la presse, là aussi, bien avant les Municipales d’octobre 2009, « qu’elle avait monté un piège ». Sur ce cas, inutile d’en rajouter !
C’est donc en toute connaissance que la population avait de nouveau porté aux responsabilités la liste conduite par Claude Hoarau lors des élections municipales d’octobre 2009.
Aujourd’hui, avec en toile de fond de possibles élections législatives, la concomitance des événements fait apparaître très clairement que des méthodes d’un autre âge sont utilisées pour tenter de porter un coup à Claude Hoarau, dirigeant du PCR et maire de la deuxième plus grande commune de cette 3ème circonscription.
Les sections dénoncent ces manœuvres ».


Kanalreunion.com