Actualités

« Les voix ne nous appartiennent pas »

Des candidats "écologistes" refusent de créer les conditions de la défaite générale de l’UMP

Céline Tabou / 18 mars 2011

Europe Écologie-Les Verts (EE-LV) a réaffirmé mercredi son intention de ne pas souscrire au désistement républicain prévu dans l’accord signé entre le PS et le PCR. En effet, Jean Erpeldinger, porte-parole de EE-LV et candidat au 3ème canton de Saint-Paul, a indiqué que les voix de leurs électeurs ne leur appartiennent pas, et qu’ils comptent négocier la position adoptée pour le second tour au cas par cas.

Le parti a donc plusieurs possibilités : soit il ne négocie pas, parce que les « voix ne nous appartiennent pas », et se désiste de toute responsabilité politique si la droite monte au pouvoir pour mettre en place la politique de Nicolas Sarkozy, soit les membres d’EE-LV échangent et s’associent aux forces politiques de gauche présentes au second tour. Alors, cela ne sera pas un problème de propriété de voix, mais de responsabilité politique.
Les négociations mises en place depuis des années entre les différents partis de gauche sont l’occasion pour chacun de donner son opinion, exposer ses propositions, mettre en place des politiques communes, mais également aider à orienter les sympathisants à voter utile contre la politique de casse sociale de Nicolas Sarkozy.
« Nous ne sommes pas dans une logique mathématique, mais quantitative. On ne vendra pas notre âme », a conclu Jean Erpeldinger. Cette apparente neutralité chez les uns et chez les autres est surprenante et confirme une spécificité. Aux Régionales, la liste Europe Écologie de La Réunion avait été la seule à ne pas soutenir la liste de gauche la mieux placée pour battre l’UMP.
Or, en France, les listes Europe Écologie avaient clairement contribué à la défaite de l’UMP, et leurs candidats comptent renouveler cette orientation pour les Cantonales. Tous se mobilisent pour qu’à 15 moins de la Présidentielle, les candidats soutenus par Nicolas Sarkozy soient battus. Mais tel n’est pas le choix, semble-t-il, des candidats présentés à La Réunion par la fédération présidée par Yvette Duchemann.

Céline Tabou



Un message, un commentaire ?



Messages






  • les voix des electeurs n’appartiennent pas aux partis politique... d’ailleurs les dirigeants politiques feraient bien de s’abstenir de donner des consignes de vote en cas de report sur un autre candidat pour le 2éme tour. en effet des militants deçus par les declarations de report sur tel ou tel candidat ont dechiré leur carte ... et j’en fait parti ... de sensibilité UMP je ne conçois pas de voter pour un parti de gauche ; MR FILLON DEVRAIT TOURNER PLUSIEURS FOIS SA LANGUE DANS LA BOUCHE AVANT DE FAIRE DES DECLARATIONS POUR LE MOINS SURPRENANTES .

    Article
    Un message, un commentaire ?


Kanalreunion.com