Actualités

Lettre ouverte de la CGTR, la CFDT, l’AJFER et l’ARCP au président de Région

Scandale de l’AGORAH : Mme Couapel passera-t-elle en force ?

Témoignages.re / 14 avril 2012

Le patron de la Région Réunion s’affiche pour la préférence réunionnaise à l’emploi, sauf que dans une institution présidée par la Région, il est décidé de remplacer un directeur réunionnais par un cadre venu spécialement d’Europe. Madame Fabienne Couapel-Sauret, vice-présidente déléguée aux 2.000 bus, préside au recrutement en dehors de La Réunion d’une directrice de l’AGORAH, institution représentant l’expertise réunionnaise en matière d’aménagement du territoire. C’est une insulte aux jeunes diplômés réunionnais qui ont les compétences pour exercer ces responsabilités, mais à qui un emploi est volé. La favorite de Mme Couapel-Sauret a même déjà débarqué de l’avion avec ses bagages à La Réunion. Associations et syndicats appellent Didier Robert à mettre de l’ordre et l’interpellent au travers d’une lettre ouverte que nous reproduisons ci-dessous :

« Monsieur le Président,

Depuis plusieurs semaines nous avons appris qu’une personne de l’extérieur de La Réunion allait être nommée à la direction de l’AGORAH par la présidente et le conseil d’administration de l’AGORAH.

Depuis cette annonce, plusieurs organisations se sont mobilisées pour dénoncer ce recrutement et exiger que la priorité soit donnée aux Réunionnais dans l’embauche locale. Cette revendication s’impose d’une part, face à la pénurie d’emplois qui frappe notre île et d’autre part, face à la nécessité impérieuse pour les Réunionnais d’accéder aux responsabilités parce que le développement de notre île ne peut se faire sans son peuple.

Depuis de nombreuses années, beaucoup d’acteurs économiques, sociaux, syndicaux, politiques ont repris ce mot d’ordre fédérateur, inspiré par le peuple lui-même. En votre qualité de Président du Conseil régional de la Réunion, vous avez vous-même, en début d’année, indiqué publiquement votre souhait d’agir en faveur de la « régionalisation de l’emploi ».

Vous comprendrez donc notre étonnement d’apprendre, de la part de la vice-présidente de la Région, la confirmation de la nomination d’une personne venant de l’extérieur à la direction de l’AGORAH, instance dirigée jusqu’à présent par un Réunionnais.

Par ailleurs, en cette période électorale, nous constatons que la majorité des candidats à la présidentielle s’est prononcée en faveur de l’embauche locale dans les territoires d’Outremer.

Aujourd’hui, l’objectif porté par la Région Réunion de régionaliser l’emploi à La Réunion, doit être accompagné de moyens conséquents et adaptés afin d’arriver à cet objectif.

Nous regrettons que la Présidente de l’AGORAH ait refusé un véritable échange sur le sujet. Considérant cependant qu’il est important de clarifier la situation, nous espérons vivement pouvoir nous entretenir avec vous ce lundi, en votre qualité de Président de la Région Réunion, garant des objectifs fixés par la collectivité régionale.

Nous serons donc présent, au Conseil régional ce lundi 16 avril 2012 à 10h00, date de la prise de fonction de la nouvelle directrice de l’AGORAH, avec une délégation de nos organisations respectives afin de vous rencontrer et échanger avec vous sur cette situation qui n’a que trop duré.

Cordialement ».

• Pour l’AJFER,
Gilles Leperlier

• Pour la CGTR,
Ivan Hoareau

• Pour la CFDT Réunion,
JeanPierre Rivière

• Pour l’ARCP,
Jean-Hugues Ratenon


Kanalreunion.com