Actualités

Lutte contre l’illettrisme et réforme de l’éducation

Propositions

Témoignages.re / 14 avril 2012

Les candidats du changement à la présidentielle ont accepté les propositions du PCR. Elles s’appuient sur nos atouts spécifiques pour que la lutte contre l’illettrisme puisse être une source d’emplois pour nos jeunes diplômés. Ainsi, la solidarité réunionnaise permettra au pays d’avancer.

Le “Pacte de développement durable, solidaire et responsable pour La Réunion” présenté aux candidats progressistes à l’élection présidentielle, fait état de cinq thèmes majeurs pour répondre à l’urgence sociale. Dans le domaine de l’illettrisme, le pacte propose de faire de la lutte contre l’illettrisme une grande cause réunionnaise, en lançant un plan d’envergure qui mettra en place un dispositif d’intervention massif, fondé sur la mobilisation de jeunes diplômés réunionnais qui accepteraient de s’investir, sous l’égide d’associations agréées, dans un plan d’alphabétisation de la population concernée.

Le PCR pointe du doigt la responsabilité de l’État qui doit, en partenariat avec les collectivités réunionnaises, réduire les situations d’échec scolaire, qui sont encore très importantes, et pour préparer les jeunes à être des acteurs responsables du développement durable de son pays.
Parmi les propositions faites par le PCR, l’accompagnement des élèves en difficulté, notamment au niveau des écoles élémentaires et primaires, la prise en compte de la diglossie et du bilinguisme par l’enseignement du créole à l’école et revalorisation des filières professionnalisantes ainsi qu’un audit du dispositif de formation professionnelle et suivi du CPRDF (contrat de plan régional de développement des formations).

Des États généraux de l’Éducation nationale à La Réunion sont préconisés et devront être accompagnés d’un plan pluriannuel de rattrapage des postes. Au niveau de l’université de La Réunion, des pôles d’excellence devront être développé, les bourses revalorisées et mettre en réseau une Université de l’océan Indien.
Dans son pacte le PCR propose de « faire des jeunes Réunionnais des acteurs du co-développement en amplifiant le dispositif de volontaires du progrès dans notre région, en complément des efforts déjà déployés vers la métropole et d’autres destinations ».

Propositions pour sortir de la crise

- La lutte contre l’illettrisme, grande cause réunionnaise.

- Les jeunes diplômés volontaires, acteurs d’un plan d’alphabétisation.

- Prise en compte de la diglossie et du bilinguisme.

- Un contrat de plan régional de développement des formations.

- Plan de rattrapage des effectifs d’enseignants.

- Augmentation des bourses pour les étudiants.


Kanalreunion.com