Actualités

« Maurice Gironcel doit être le député-maire de Sainte-Suzanne »

La Section communiste de Sainte-Suzanne

Témoignages.re / 30 décembre 2011

Lundi, l’Assemblée générale de la Section communiste de Sainte-Suzanne a réaffirmé son soutien à Maurice Gironcel pour les municipales du 29 janvier, et a demandé à la direction du PCR de soutenir la candidature de Maurice Gironcel aux législatives de juin prochain.

Lors de l’Assemblée de Section du PCR, vous avez proposé à la direction la candidature de Maurice Gironcel pour la circonscription N°6. Pourquoi ?


- S’il n’y avait pas l’élection partielle du 29 janvier, on parlerait de quoi ? On parlerait de virer Sarkozy en avril,-mai, et élire un nouveau président ? D’accord, et après ? Un mois, après, en juin, il faut désigner des députés pour soutenir le nouveau président et porter les projets Réunionnais. Quel élu va porter ces projets ? L’UMP, le PS, les Verts… ont déjà désigné leur candidat pour notre circonscription. C’est normal que nous désignions le nôtre.

C’est vrai, mais vous, vous dites que le député de cette circonscription doit être le maire de Sainte-Suzanne ?


- Absolument ! Cette 6e circonscription est nouvelle. Elle comprend une partie des communes de Saint-Denis et de Saint-André. Les Communes de Sainte-Marie et Sainte-Suzanne, en entier. L’UMP a choisi le maire de Sainte-Marie ; le PS a choisi l’adjointe au maire de Saint-Denis. Il est normal de demander que le député de cette circonscription soit le maire de Sainte-Suzanne. C’est une question d’équilibre. Sinon, cela veut dire qu’on laisse Sainte-Marie et Saint-Denis décider pour nous ? Notre section communiste est dans son rôle de défendre les intérêts de Sainte-Suzanne. Comme en 1981, avec Lucet, nous voulons pousser notre commune toujours plus haut.

Vous pouvez préciser votre position ?


- Notre section, en accord avec la direction du parti, a désigné Daniel Alamélou au Conseil général ; Yolande Pausé à la Mairie et Aline Murin-Hoarau, au Conseil régional. Certains camarades étaient d’accord, d’autres non. Mais la discipline a joué en leur faveur. Ils étaient contents. Leur serment public était de renforcer le travail d’équipe, en attendant le retour de Maurice. Voyez le bilan, en 2 ans : ils ont passé leur temps à batailler entre eux. Les services municipaux sont régulièrement paralysés.
En 2 ans, ils trouvent que le Parti n’est plus bon. Ils sont libres de ne pas suivre la discipline du Parti, mais ils devraient rendre les mandats qu’ils ont obtenus grâce à la discipline des communistes. Sans oublier les indemnités qu’ils perçoivent.

Sainte-Suzanne aura donc son député-maire ?


- Le 29 janvier, Maurice devient maire. Dans la foulée de cette victoire, il conduit la population à battre Sarkozy à plus de 80%, en avril-mai. Un mois plus tard, en juin, Sainte-Suzanne peut alors arracher le poste de député, pour la première fois de son histoire. Sainte-Suzanne devient ainsi la capitale de la circonscription N°6.

MOTION SECTION COMMUNISTE DE SAINTE-SUZANNE

Assemblée générale du lundi 26 décembre 2011

Voici le texte de la motion adoptée à l’unanimité de l’assemblée générale de la Section PCR de Sainte-Suzanne :

« Les adhérentes et adhérents participant à l’Assemblée générale des communistes de Sainte-Suzanne, réunies ce jour, 26 décembre 2011, proclament que seule l’Assemblée générale de la section est habilitée à parler au nom des communistes de Sainte-Suzanne.

À propos de l’élection municipale partielle de Sainte-Suzanne, les communistes de Sainte-Suzanne réaffirment avec force leur décision de soutenir la liste conduite par Maurice Gironcel.

Cette décision est conforme aux engagements pris unanimement, à la fois par les communistes et tous les élus du groupe municipal majoritaire de Sainte-Suzanne, « de remettre la balle au centre » en redonnant la parole à la population dès lors que Maurice Gironcel retrouverait pleinement ses droits après une décision injuste qui le frappait.

Le soutien de la liste conduite par Maurice Gironcel, c’est non seulement l’expression de notre solidarité à son égard, mais, c’est aussi, le respect de la parole donnée.

Les communistes de Sainte-Suzanne, réunis en Assemblée générale ce jour, s’engagent solennellement à tout mettre en œuvre pour assurer, comme en 2001 puis en 2008, le succès de la liste conduite par Maurice Gironcel, le 29 janvier prochain.

De plus, cette élection de Sainte-Suzanne aura lieu quelques mois seulement avant la présidentielle et les législatives de 2012. C’est l’occasion pour les électrices et électeurs de notre commune d’envoyer un signal fort contre la politique anti-sociale de Nicolas Sarkozy et de préparer l’élection d’un député dans notre circonscription portant des aspirations profondes de changement pour La Réunion.

C’est la raison pour laquelle, les communistes de Sainte-Suzanne réunis en Assemblée générale proposent au Secrétaire général de notre Parti la candidature de Maurice Gironcel à la députation dans la 6e circonscription de La Réunion.

Pour notre section, Maurice Gironcel doit être le député-maire de Sainte-Suzanne ».


Kanalreunion.com