Actualités

Maurice Gironcel et Larissa Imoucha : les candidats du respect de la parole donnée par le président de la République

Élections législatives : les candidats du PCR dans la 6e circonscription

Témoignages.re / 11 mai 2012

Maurice Gironcel a présenté sa candidature et celle de sa suppléante Larissa Imoucha dans la 6e circonscription. Il a souligné que la situation est extrêmement grave à La Réunion. Le bilan de l’UMP est désastreux pour notre pays. Un programme a été élaboré qui tient compte des priorités de l’urgence sociale : l’emploi, et notamment l’emploi des jeunes, le logement, le pouvoir d’achat ; il détermine les axes du développement durable : la relance des chantiers structurants avec notamment le tram-train, l’autonomie énergétique, le maximum d’autosuffisance alimentaire, le co-développement régional, la mobilisation de moyens financiers à travers le Fonds réunionnais de développement et une nouvelle gouvernance fondée sur la responsabilité. Aujourd’hui, un contrat a été signé entre François Hollande et le PCR. Nous devons renforcer notre position à l’Assemblée nationale pour faire avancer nos propositions.

À la dernière élection présidentielle, les Réunionnaises et les Réunionnais ont opté pour le changement. Notre responsabilité, c’est de conduire ce changement au niveau de l’Assemblée Nationale. Un contrat a été signé entre François Hollande et le Parti Communiste Réunionnais. Nous devons faire avancer nos propositions pour La Réunion. Le Parti Communiste Réunionnais est le seul parti politique à avoir construit un programme de développement pour La Réunion.
Le bilan des 5 années de l’UMP est désastreux pour notre pays. Chômage record, baisse du pouvoir d’achat des ménages, la moitié de la population vivant au-dessous du seuil de pauvreté, réforme des retraites qui condamne la population à la misère à 62 ans, réforme de l’assurance maladie, augmentation des cotisations mutuelles, moins de médicaments remboursés, suppression des postes dans l’Éducation nationale, coup d’arrêt à la filière photovoltaïque, fin des grands chantiers comme le tram-train…

Une candidature du Rassemblement

« Nous avons élaboré un programme qui tient compte des priorités de l’urgence sociale : l’emploi, et notamment l’emploi des jeunes, le logement, le pouvoir d’achat ; il détermine les axes du développement durable : la relance des chantiers structurants avec notamment le tram-train, l’autonomie énergétique, le maximum d’autosuffisance alimentaire, le co-développement régional, la mobilisation de moyens financiers à travers le fonds réunionnais de développement et une nouvelle gouvernance fondée sur la responsabilité », rappelle Maurice Gironcel.

L’emploi au cœur des priorités

Dans le programme l’emploi est cœur des priorités. Un contrat a été signé entre le PCR et François Hollande. « Nous sommes à La Réunion le seul à avoir fait des propositions et nos propositions ont été prises en compte. Nous sommes déterminés à ce que les engagements soient respectés », poursuit-il. Autrement dit, le mieux à même à défendre le contrat signé entre le PCR et François Hollande est le candidat désigné par le PCR.
Maurice Gironcel a souligné qu’il va à la bataille pour gagner, pour La Réunion car la situation est extrêmement grave. Le respect de la parole donnée et le respect des engagements sont primordiaux. C’est une candidature du Rassemblement.

Sanjiv Dinama

65.000 électeurs appelés aux urnes

Maurice Gironcel a annoncé officiellement sa candidature pour les élections législatives dans la 6e circonscription. Cette circonscription comprend 2 cantons de Saint-Denis (7e et 9e canton : Bretagne, Domenjod, Chaudron), Sainte-Marie, Sainte-Suzanne et 1 canton de Saint-André (1er canton : Cambuston). La circonscription compte 106.000 habitants pour 65.000 électeurs.

S.D.

Une candidature du Rassemblement

• Adrien Larivière
militant du PCR à Saint André et adjoint au maire de Saint-André est venu apporter son soutien à la candidature de Maurice Gironcel.

• Carole Tévané Alamélou élue à Sainte-Suzanne a rappelé que les jeunes ne sont pas oubliés. « Nos jeunes ont besoin, comme vous, comme moi, de respect, de reconnaissance, et de valorisation. Il faut répondre aux besoins des jeunes en consolidant leur projet de vie et en accordant des réponses d’urgence et des aides (…) Nous pensons que Maurice Gironcel sera le plus à même pour faire respecter le contrat passé entre La Réunion et François Hollande, contrat qui concerne en premier lieu les jeunes qui manquent de travail et de logement ».

• Eddy Adekalom a souligné « qu’une étape importante a été franchie le dimanche 6 mai. En rejoignant l’équipe de Maurice Gironcel à la dernière municipale, il s’est engagé dans le combat des forces de progrès. Il a également rappelé que l’élection législative est le 3e tour de la présidentielle. Cette élection devra porter au parlement un militant connaissant parfaitement notre quotidien et nos problèmes. Maurice Gironcel doit être notre représentant au parlement ».

• Guy Martin, membre de la section socialiste de Sainte-Suzanne a lui aussi apporté son soutien à Maurice Gironcel. « L’élection de François Hollande est une nouvelle ère d’espoir qui s’ouvre pour nos jeunes. Un accord a été signé entre François Hollande et le PCR. François Hollande a besoin d’une majorité large à l’Assemblée nationale. Nous devons porter Maurice Gironcel à l’Assemblée nationale ».

• George Gauvin, membre de la section communiste de Saint-Denis a, quant à lui, souligné qu’un député Réunionnais a un rôle essentiel à jouer pour valoriser la culture réunionnaise. « Il y a beaucoup à faire pour faire avancer les dossiers culturels ». Il a également souligné qu’en « ce 10 Mai nous célébrons la Journée nationale de commémoration des mémoires de la traite, de l’esclavage et de leurs abolitions. L’Histoire est nécessaire pour marcher en avant. Maurice Gironcel est un homme fort qui pourra faire avancer nos dossiers ».

S.D. 

Larissa Imoucha suppléante de Maurice Gironcel

Larissa Imoucha suppléante de Maurice Gironcel dans la 6e circonscription, est une jeune militante de 23 ans. Elle est originaire de Sainte-Marie et milite également au sein de la CGTR ou l’AJFER.

Ces engagements ont toujours été motivés par sa volonté de contribuer à l’avancement de la cause commune. Elle a rappelé qu’« il y a beaucoup à faire à La Réunion préoccupée depuis des années par des problèmes structurels et rendue sinistrée, après une décennie où la droite a régné en maître dans le pays ».

« Être député ce n’est pas se faire le relais à La Réunion de ce qui se dit à Paris, mais c’est surtout se faire le relais à Paris de ce que nous disons à La Réunion. C’est une immense responsabilité. Mon engagement est aussi un appel lancé à la population, principalement aux jeunes et aux femmes afin qu’ils accèdent de plus en plus aux responsabilités. Je suis candidate avec Maurice Gironcel, aux côtés de la population. La lutte, nous la mènerons et la gagnerons ensemble ».

S.D.



Kanalreunion.com