Actualités

Maurice Gironcel : « J’ai fait de la lutte contre la précarité des agents une priorité »

CINOR

Témoignages.re / 12 novembre 2013

Le samedi 9 novembre 2013, Maurice Gironcel, président de la CINOR, a réagi face à la publication dans la presse d’un courrier interne provenant du Saac/Unsa Territoriaux, de la Safptr et du Sduclias/Fsu. Il réfute les allégations et remarque la coïncidence de cette médiatisation avec la période pré-électorale. Voici le communiqué de presse.

« Un courrier interne de trois organisations syndicales de la CINOR, sollicitant une rencontre avec la Présidence, est repris par un certain nombre de médias. Une diffusion accentuée certainement par la période pré-électorale.

En tant que Président de la CINOR, depuis juillet 2012, j’ai tenu à renforcer le dialogue social avec l’ensemble des organisations syndicales, même celles non représentées en Comité Technique Paritaire (instance qui se réunit de façon paritaire entre les syndicats et les élus et qui prend des décisions ensemble). Ces rencontres ont lieu tous les trois mois et ce sont les organisations syndicales qui définissent les points à aborder. Six rencontres ont eu lieu depuis ma prise de fonction dont la dernière a eu lieu le 4 octobre dernier.

De plus, j’ai tenu à recevoir chaque organisation syndicale qui m’en a fait la demande, en plus des rencontres organisées dans le cadre du dialogue social.

Concernant les points évoqués dans ce courrier, et principalement la question de la titularisation des agents, j’ai toujours fait de la lutte contre la précarité des agents une priorité.

En effet, lors de ma première présidence de la CINOR, j’ai été le seul à mettre en place un plan de titularisation pour l’ensemble des agents de la CINOR. Depuis ma nouvelle présidence, cette lutte contre la précarité est restée une priorité. C’est ainsi que depuis le 1er octobre, l’ensemble des agents contractuels des médiathèques gérées par la CINOR a été stagiairisé.

Malgré que plus de 95% des agents de la CINOR soient titulaires, il reste encore quelques contractuels, pour lesquels il a été demandé, lors du dernier dialogue social et en accord avec les syndicats, qu’une démarche individuelle soit faite de la part de ces agents et que les services de la CINOR proposent des solutions.

Concernant les autres points du courrier, j’ai demandé à la direction générale de la CINOR que des solutions soient trouvées à court et moyen terme. Des études et des réflexions sont en cours afin de proposer les meilleures solutions aux agents et à leurs représentants lors de nos prochaines rencontres.

Enfin, nous sommes dans une démarche constructive et responsable au sein de la CINOR avec l’ensemble des acteurs afin de répondre toujours mieux aux attentes des agents, mais aussi des administrés ».


Kanalreunion.com