Actualités

Maurice Gironcel relaxé

Daniel Alamélou débouté pour toutes ses demandes

Témoignages.re / 30 août 2016

Battu dans les urnes par la liste soutenue par le Parti communiste réunionnais lors des municipales de 2014, Daniel Alamélou cherchait une revanche sur le terrain judiciaire. Ses accusations étaient fausses, et le verdict du procès qu’il a intenté à Maurice Gironcel a confirmé ce fait. Le tribunal a en effet relaxé Maurice Gironcel, et débouté Daniel Alamélou de toutes ses demandes.

JPEG - 91.6 ko

Maurice Gironcel, co-secrétaire général du PCR et maire de Sainte-Suzanne, est innocent. C’est le verdict du procès que lui intenté Daniel Alamélou, l’éternel battu aux élections à Sainte-Suzanne. Il voulait faire croire que Maurice Gironcel était coupable d’achat de voix pour obtenir l’inéligibilité du maire de Sainte-Suzanne. Le tribunal n’a pas adhéré à cette thèse, et n’a donc pas suivi les réquisitions du procureur qui demandait de la prison ferme et une peine d’inéligiblité.

Me Boniface, avocat de Maurice Gironcel, rappelle que lors de l’audience, son accusatrice avait reconnu avoir tenté de piéger le vainqueur des municipales 2014 à Sainte-Suzanne. Il est content que le tribunal ait reconnu que c’était un piège et donc pas une tentative d’achat de voix.

Maurice Gironcel donnera sa position sur ce verdict dimanche, lors du rassemblement organisé à Sainte-Suzanne par le Parti communiste réunionnais. Ce 4 septembre, le PCR doit présenter ses propositions.

Plus d’informations dans Témoignages de demain.


Kanalreunion.com