Actualités

Maurice Gironcel : « Se battre pour défendre les intérêts de La Réunion avant tout »

6e circonscription

Témoignages.re / 7 juin 2012

Face à Jean-Louis Lagourgue et Monique Orphé, Maurice Gironcel a montré ce qu’est un député réunionnais au service de son pays.

Dans ce même débat d’hier soir, mais concernant la 6e circonscription, animé par Emmanuelle Haggai, le candidat du PCR a rappelé la gravité des inégalités dont sont victimes de nombreux Réunionnais, suite à la politique de casse sociale qu’il y a eu notamment ces cinq dernières années et qu’il faut changer. Pour réaliser ce changement, il a mis l’accent notamment sur le « contrat de confiance » que le président de la République a signé avec les Réunionnais et qu’il a rappelé dans « son discours extraordinaire à Saint-Louis ».
Concernant l’emploi, Maurice Gironcel a également rappelé les mesures d’urgence sociale préconisées dans ce contrat, mais également les grands services d’intérêt public à créer pour répondre à la fois aux besoins d’emplois, mais aussi aux demandes d’aide à la personne et à la protection de notre environnement. Bien sûr, dans ces créations d’emplois pérennes, les droits des Réunionnais au travail devront être respectés en priorité.

Réparer les « décisions criminelles »

À propos du logement, le maire de Sainte-Suzanne a noté que le montant de la Ligne budgétaire unique devra être fortement augmenté par rapport à ces cinq dernières années et qu’il devra être pluriannuel. Ce soutien de l’État au logement devra également réparer les « décisions criminelles » de certains élus d’avoir cassé les grands chantiers prévus pour les Réunionnais.
Maurice Gironcel a également apporté son soutien à la réforme du droit à la retraite à 60 ans en dénonçant les « retraites misérables » dont sont victimes notamment de nombreux Réunionnais jetés sous le seuil de pauvreté et victimes du chômage. Il s’est aussi prononcé contre le non-cumul des mandats, comme le préconise le PCR depuis plusieurs années.

Développer la production réunionnaise

En conclusion, le candidat du PCR a déclaré qu’avec sa suppléante Larissa Immoucha, il va se « battre pour défendre les intérêts de La Réunion avant tout ». Il a annoncé qu’il fera prendre des mesures pour arrêter la casse des grands projets déjà élaborés pour l’avenir de notre jeunesse.
Maurice Gironcel a aussi souligné l’importance de voter une loi-cadre pour réaliser la sécurité alimentaire de notre peuple et développer la production réunionnaise. Sans oublier la bataille pour le pouvoir d’achat, la transparence sur les prix et la casse du monopole de la SRPP pour la livraison des carburants.

Correspondant


Kanalreunion.com