Actualités

Maurice Gironcel : « Un parti uni passe par une organisation, une communication, un financement et des valeurs solides »

L’organisation du Parti

Céline Tabou / 5 décembre 2010

Maurice Gironcel explique que dans la stratégie « de notre bataille pour une Réunion debout, de plein emploi, d’un logement décent pour tous, d’une revenu correct pour chaque Réunionnais, il faut un parti fort, uni et rassemblé ».

C’est d’abord de l’unité dont il a été question dans le rapport exposé par Maurice Gironcel. Des instances de base (cellule, section, et comité régional par circonscription) vont être renforcées ou crées pour permettre une meilleure communication, et organisation.

Si la cellule et la section sont déjà en place, le comité régional est défini par circonscription. « Le Comité régional est représenté par les bureaux de section de la région. Il doit y avoir un bureau régional avec un secrétaire », explique Maurice Gironcel.

Dans les instances centrales, il est proposé un Comité général qui « regroupe tous les bureaux de section de toute La Réunion ». Au-dessus se situe le Comité central, élu par le congrès, « qui est une instance suprême de notre parti, c’est l’organe de direction entre deux congrès. Les militants devront adopter une charte de membre du Comité central ». Une autre instance est composée des « camarades exerçant des responsabilités électives (parlementaires, maires…) et les responsables de groupe au Conseil Général, et à la Région », c’est le Bureau politique. Enfin, le Secrétariat est permanent, avec des secrétaires exerçant chacun une responsabilité.

Maurice Gironcel a également présenté les futures tâches du Comité central issu du 7ème Congrès : « il devra créer des commissions de travail sur les différents thèmes débattus au 7ème congrès : une commission recherche histoire, formation ; une commission problèmes internationaux ; une commission développement durable ; une commission du parti et de son fonctionnement ; et une commission en liaison avec les organisations politiques, syndicales et associatives à La Réunion ». Il se réunira au moins 6 fois par an.


Création d’une Commission finances

La mise en place de cotisation adaptée aux revenus de chaque adhérent est proposée. De même, la question des indemnités conséquences d’une élection fera l’objet d’un engagement : « l’adhésion à la charte reconnait que nul n’a vocation à briguer un mandat électif au nom du PCR sous prétexte qu’il soit un responsable ». Pour gérer au mieux les finances du parti, « une commission finances gérera les ressources du Parti, établira la politique financière du Parti, et rendre compte une fois par an, au moins, de son activité ».


Communication et Formation

Faire vivre "Témoignages" et KOI est un mot d’ordre de ce 7ème Congrès car ce sont les deux éléments majeurs pour permettre au parti de porter sa voix à La Réunion, en France, en Europe, mais aussi dans le monde. De même, les sections devront organiser des moments de convivialité (diners dansants, pique nique, ..) pour renouer avec les notions de fraternité, solidarité, échange, et convivialité. L’important aujourd’hui est de dialoguer, d’échanger, afin que personne ne se sente exclu, et que la communication circule dans le parti.


Kanalreunion.com