Actualités

« Mettre en place une vraie stratégie de rassemblement »

Pierre Vergès, membre du secrétariat

Céline Tabou / 4 janvier 2011

Le 4 décembre dernier, lors du 7ème Congrès du Parti communiste réunionnais, Pierre Vergès a rappelé en quoi consiste la stratégie du rassemblement.

Cette stratégie ne se décrète pas, elle doit, selon le membre du secrétariat du parti, être nourrie constamment, avec les contributions du plus grand nombre, sans que soient ressentis sacrifice, rancœur, frustration, pour faire développer, dans tous les domaines, La Réunion.
« Le parti s’est toujours illustré contre les dogmes de l’infaillibilité. Nous en avons suffisamment souffert dans la période sombre des années Debré », a expliqué Pierre Vergès. Ce dernier appelle à « rechercher ce qui n’a pas marché, à cause des autres, mais aussi de nous-mêmes ». En effet, le parti ne souhaite pas conduire des procès en responsabilité, ni à des règlements de comptes, mais débattre pour aboutir à des règles claires, précises et écrites qui fixeront les conditions indispensables à la prise de décision, évitant toute frustration, malentendu, rancœur.

Renforcer la stratégie du rassemblement

Faisant table rase des malentendus et rancœurs passés, le parti appelle au rassemblement, car les circonstances actuelles demandent des mesures pour défendre les intérêts des Réunionnais. Dans l’histoire, la stratégie du rassemblement du PCR a conduit ses militants à lutter contre l’arbitraire, la répression, et pour la reconnaissance des pratiques culturelles dans toutes leurs diversités.
Au-delà de la sphère politique, la stratégie du rassemblement consiste à rechercher l’unité des organisations politiques, grâce à la volonté de forces vives, pour faire avancer les revendications dans tous les domaines : action syndicale, action culturelle, les droits des femmes, la pratique sportive, la place des jeunes, mais aussi le prolongement du rassemblement avec la création du Groupe de dialogue inter-religieux de La Réunion.
Cette stratégie amène le PCR à avoir des responsabilités en tant que communiste, mais aussi auprès des Réunionnais. « Cette revendication de prise de responsabilités des élus réunionnais concerne aussi la coopération avec les autres pays de notre environnement », a indiqué Pierre Vergès. En effet, le thème du co-développement mis en avant par le parti demande la prise en compte des « différentes sensibilités politiques, l’exigence de fédérer les compétences », afin de travailler le plus largement possible pour les Réunionnais.

Nourrir la stratégie du rassemblement

Pour que ce rassemblement soit complet et concret, « nous devons prendre en compte dans toute leur diversité les richesses de personnes engagées dans l’action pour l’amélioration de l’épanouissement des Réunionnais. Ces personnes peuvent être identifiées par des groupes : jeunes, femmes, acteurs culturels, syndicalistes, etc. ».
Le rassemblement n’est pas une conception électoraliste, car au-delà des échéances électorales, le PCR veut apporter sa contribution au développement de La Réunion. L’essence même du rassemblement est « l’exigence démocratique » qui impose de « travailler inlassablement à renforcer les convergences tout en respectant les divergences qui persistent encore ».
« Nourrir la stratégie du rassemblement, c’est connaître les positions des uns et des autres »,
ce qui passe par des rencontres et des échanges devant être organisés, avec entre autres « les organisations politiques partenaires au rassemblement et avec les forces vives », pour faire des propositions afin de développer durablement La Réunion.

L’unité du Parti communiste réunionnais

« Le renforcement de l’Alliance s’illustre par l’implication de tout le monde, partout, mais de manière coordonnée, notamment avec les responsables locaux, dans la plus grande fraternité », a déclaré Pierre Vergès. L’objectif dès à présent est de « conforter le sentiment de confiance retrouvée » auprès des militants et des responsables.
Cette unité passe par l’écoute, « car il s’agit aussi de répondre aux interrogations des camarades », c’est à ce prix que le parti « renforcera son unité et confortera la stratégie de rassemblement ». Pour cela, Pierre Vergès suggère l’élaboration des procédures de concertation, et de favoriser les prises de décisions collégiales.
Le membre du secrétariat du parti évoque que cette stratégie du rassemblement « ne peut pas être incarnée par une seule personne, ou quelques personnes, mais par le groupe le plus large de camarades représentatifs du Parti dans sa diversité ».

Céline Tabou



Un message, un commentaire ?



Messages






  • d’accord avec Pierre Vergés pour un grand rassemblement des forces de progrés, mais je pense que cela sera difficile à la Réunion : comment oublier l’attitude du PS aux régionales ? Qui à permis l’élection de l’UMP didier robert ! alors que la gauche était largement majoritaire en voix , avec toutes les conséquences désastreuses pour les Réunionnais. Ce sont les électeurs du PS qu’il faut convaincre car la direction actuelle de Michel Vergos est loin d’attirer les foules ! et de faire des accords avec lui sera plutot difficiles !

    Article
    Un message, un commentaire ?


Kanalreunion.com