Actualités

Mobilisation pour l’investissement et le développement durable

Orientations budgétaires de la commune de Saint-André

Témoignages.re / 9 février 2010

S’inscrivant résolument dans une stratégie de développement durable, pour l’exercice 2010, la volonté du Maire Eric Fruteau et de son équipe est de (re)construire les fondations de la Maison saint-andréenne dans ses dimensions quantitative et qualitative, pour permettre à la fois un aménagement et un développement plus équilibré du territoire et l’épanouissement humain des concitoyens.

Le PLU en cours d’élaboration est un axe fort des orientations budgétaires. Il permettra d’intégrer, à travers le PADD (Plan d’aménagement et de développement durable), les orientations de la Collectivité dans le cadre d’une consultation la plus large possible avec la population (réunions publiques, site Internet, journal municipal)

• Logement et lutte contre l’insalubrité : accélération
La commune définira son Plan communal de lutte contre l’insalubrité (PCRI). La première phase, sur les secteurs de Ravine Creuse, Mille Roches et Cressonnière, suite à l’étude de diagnostic réalisée en 2009, consistera au lancement d’une mission MOUS (Maîtrise d’œuvre urbaine et sociale) qui vise à accompagner les familles dans leur demande d’amélioration de leur maison insalubre ; une étude pré-opérationnelle de RHI sur le terrain Ramachetty ; une étude pré-opérationnelle de RHI sur le périmètre Petit Bazar ; des travaux de RHI Mille Roches sous Concession SEMAC ; et la poursuite de la concession d’aménagement de la RHI Terre Rouge.
Pour la seconde phase, la collectivité entamera les démarches administratives et de recherche de financement pour les autres secteurs de la commune. Cela passera par la construction de logements sociaux, différentes études de programmation pour lesquelles seront mis en place une actualisation du PLH (Plan local de l’habitat) en concertation avec la CIREST (le lancement des études à la création d’un éco-quartier et d’une étude sur la densification des fonciers vides repérés sur Mille Roches, Ravine Creuse et Cressonnière), et l’amélioration d’habitat après révision du POS en 2009, avec plusieurs opérations de construction de logements sociaux. Au total, la programmation porte sur la construction de 266 logements sociaux qui viendront en complément des constructions programmées sur Saint-André.

• Plusieurs années de travaux pour les routes
Pour l’exercice 2010, la collectivité accentuera son programme d’amélioration de la voirie. Pour faire face au gros retard accumulé, un plan de mise aux normes et de sécurisation de voieries communales débouchera sur une programmation pluriannuelle de travaux et sur le programme de réhabilitation dans le cadre de la démarche ANRU.
Une étude de plan de circulation et de stationnement sur le territoire communal a été engagée en 2009. Les résultats prévus pour la fin du premier semestre 2010 permettront de définir une programmation pluriannuelle de travaux de Voirie. Une étude de franchissement et de requalification des 2* 2 voies qui coupe actuellement la ville en deux avec un volet de requalification des routes départementales s’y raccrochant sera également lancée.
Ces études sur le plan local s’accompagneront d’une réflexion sur le déplacement dans le bassin de l’Est et plus généralement à l’échelle régionale, à travers le PDU sous maîtrise d’ouvrage CIREST, et le tram-train sous maîtrise d’ouvrage de la Région.

• Modernisation de l’assainissement
Concernant l’eau potable, en 2009, des travaux d’équipement et de réservoir pour le forage de Ravine Creuse et le lancement de la consultation pour les études du futur forage de la route de Salazie ont été réalisés.
L’année 2010 verra les travaux de la troisième tranche de la connexion Dioré–Sarabé–Bras Mousseline ; travaux de renforcement du réseau sur les chemins Melrot, Lefaguyes et Miguel ; des études de renforcement du réseau sur divers secteurs de la commune (Chemin Maunier, chemin Lagourgue, chemin Fantaisie, lot SATEC…), et étude de faisabilité de la construction d’une usine de potabilisation sera lancée.
Pour les eaux usées et eaux pluviales, des travaux de la station d’épuration des eaux usées de l’étang débuteront cette année pour une livraison en 2011.
Aussi, l’étude du schéma directeur des eaux pluviales sera reprise pour dimensionner les réseaux d’évacuation des eaux pluviales lors des diverses intempéries, et pour élaborer un programme d’investissement plus spécifique après achèvement des études, conduites par l’Etat dans le cadre du PGRI (Programme de Gestion des Risques Inondation), sur les bassins versants de la grande rivière Saint Jean et de la Rivière du Mat.

• La commune veut produire de l’électricité
En 2009, Saint-André est devenu membre de droit de l’ARER. De nombreuses actions concrètes ont été réalisées ou engagées dans le cadre du projet “ALON VERSA” (Valoriser les Energies Renouvelables à Saint-André).
A titre d’exemple peuvent être cités :

- le diagnostic du potentiel photovoltaïque sur les bâtiments communaux,

- le diagnostic énergétique sur le patrimoine communal.
Cette démarche se poursuivra et s’accentuera en 2010, avec :

- le lancement de la démarche de réalisation du Plan Climat Energie Territorial (PCET),

- la mise en place d’un plan lumière s’appuyant sur le diagnostic du réseau d’éclairage public et recherchant les économies d’énergies et de façon générale le respect de l’environnement (éclairages préservant la faune nocturne et limitant la pollution lumineuse),

- la généralisation des démarches de type HQE pour nos nouvelles opérations. Les cibles seront ajustées en fonction des projets.

- le démarrage de l’opération Village Solaire sur Bras des Chevrettes - équipement du quartier en chauffe eau solaire.

Electrification rurale
En partenariat avec le SIDELEC, la Collectivité poursuivra son programme de renforcement et d’extension du réseau électrique.

Un cadre de vie amélioré
Depuis le 1er janvier 2010, un nouveau marché de collecte a été passé par la CIREST. Une fourrière intercommunale sera mise en place sur le secteur de Grand Canal, ainsi qu’une mise en place de toilettes publiques (centre ville, Cambuston, Champ Borne) dont les études ont été réalisées en 2009.
Un programme d’aménagement des berges de la Rivière du Mât, qui fait partie intégrante du sentier littoral touristique de la Micro-région Est, sera aussi poursuivie.
Dans le cadre de la ZAC Fayard, 2010 verra la réalisation de la coulée verte, qui constitue la première phase d’un axe de détente qui reliera à terme la Maison Valliamée au Parc du Colosse.
Par ailleurs, un programme d’embellissement de la ville comprenant notamment un traitement des principales entrées et des places publiques majeures de la ville sera engagé.
L’élaboration d’un schéma de développement économique et touristique pour la Ville de Saint-André sera lancé cette année.


Lutte pour la réussite scolaire
S’agissant des équipements, des travaux importants concernant l’ensemble des écoles de la commune ont été engagés (peinture, étanchéité, sécurisation, assainissement pluvial…) dans le cadre du protocole technique. Ils se poursuivront en 2010.
Dans le cadre du programme ministériel “Ecole numérique rurale”, l’école de Dioré sera dotée de ressources numériques pédagogiques ainsi que d’équipements numériques (un tableau blanc interactif (T.B.I.) et des ordinateurs). La collectivité financera également la mise en réseau des équipements, l’abonnement Internet haut débit de l’école et sa sécurisation.

• Des investissements importants pour la Petite enfance
Un programme global de rénovation, de mise aux normes et de création d’aires de jeux extérieures sera engagé. Conformément aux normes exigées pour l’agrément de fonctionnement du Conseil général, les équipes d’encadrement continueront à être renforcées par le recrutement de personnels diplômés et la collectivité poursuivra son soutien à plusieurs agents inscrits dans une démarche de Validation des Acquis de l’Expérience.
En complément de l’offre publique d’accueil des enfants, la collectivité favorise la création de crèches associatives ou privées sur son territoire.

Sport : en 2010, poursuite du plan pluriannuel d’investissement visant à la mise aux normes et la rénovation des équipements sportifs de la ville et concertation élargie (OMSA) pour atteindre le meilleur niveau pour chaque Saint-andréenne et Saint-andréen.

Culture et vie associative : des manifestations visant à la promotion de notre diversité culturelle et marquant l’unité réunionnaise seront soutenus (Dipavali, Fête des lanternes, 20 Désamb fête de la liberté…). L’offre actuelle (médiathèque, bibliothèque, CIC, école de danse, école de musique, théâtre) sera optimisée afin de permettre à la fois une meilleure démocratisation de l’accès à la culture et une professionnalisation des acteurs.


Kanalreunion.com