Actualités

Mobilisation pour la grande victoire du changement à La Rivière des Galets

À 8 jours du second tour

Céline Tabou / 28 avril 2012

Retour sur les interventions au meeting de la cité Caramboles, à la Rivière des Galets.

Jean-Yves Langenier : « L’enjeu du 6 mai : c’est le développement de notre pays. »




« L’enjeu du 6 mai : c’est le développement de notre pays. Le PCR a été le seul parti à interpeller les candidats et à proposer un projet de développement.

Le PCR a toujours défendu les intérêts collectifs et généraux de La Réunion, ce qui nous différencie des autres partis. A la veille de la grande bataille du 6 mai, le rassemblement doit se faire autour de François Hollande afin de marquer un score en plus important que le 22 avril. 24 communes ont voté pour François Hollande qui a eu 53% ici, contre 28% en France, il faut que ce score fleuve montre la volonté des Réunionnais pour le changement qui est à la hauteur des difficultés.

Le 6 mai marque une avance importante pour que les Réunionnais contribuent au changement et pour que le pacte soit renforcé. Après cette élection, ce seront les législatives qui devront conforter la majorité à gauche comme au Sénat. En donnant la majorité à gauche à l’Assemblée Nationale les 10 et 17 juin, alors le projet de développement des Réunionnais sera pris en compte et nous pourrons porter notre pacte pour un développement digne et responsable ».

Thérèse Rica : « Je suis fière de représenter toutes les femmes » de La Réunion




« Je suis fière de représenter toutes les femmes ici présentes à la Rivière des galets, qui est à la fois Le Port et La Possession. Je suis aussi fière car grâce à vous je suis ici et comme l’a dit Ninine Michaud, faut savoir d’où on sort pour savoir où on va.

Le PCR ne s’est pas trompé en choisissant François Hollande. Au second tour il faudra poursuivre la mobilisation pour une nouvelle politique de développement pour La Réunion, pour rendre la dignité aux plus démunis. Ce contrat de cœur, de raison, de confiance et de respect doit être pleinement remplit, afin que les propositions faites soient véritablement mises en place à travers un contrat social et solidaire. Un contrat entre François Hollande et nous, basé sur l’écoute de la voix du peuple réunionnais. Et pour cela, il faudra envoyer les candidats PCR à l’Assemblée Nationale pour soutenir notre projet de développement responsable, social et solidaire. »

Firose Gador : « On ne marche pas sur notre parti »




« Nous sommes aujourd’hui dans l’entre deux tours, dimanche 22 avril a été l’occasion pour la population réunionnaise de place François Hollande en tête au 1er tour. Ce candidat du changement qui a passé un contrat avec le PCR. C’est l’occasion de donner une leçon à Nicolas Sarkozy, Didier Robert et tous ses alliés à La Réunion, le 6 mai.

Nous allons licenciés Nicolas Sarkozy, qui depuis 2007 a mené une politique de casse sociale, la population aujourd’hui dit Stop, le changement c’est le 6 mai.

Après l’élection présidentielle, ce sont les législatives, il faudra alors envoyer des députés PCR. Car il faut être clair avec la population, Huguette Bello n’est plus au PCR, elle a voulu écraser le parti, ses valeurs et ses militants qui l’ont conduites où elle est maintenant.

C’est pour cette raison qu’il faudra le 10 juin lui montrer qu’on ne marche sur notre parti, sur nos valeurs. Dès le 1er tour, on donnera une leçon à Huguette Bello et à tous les autres, en envoyant Jean-Yves Langenier et Thérèse Rica à l’Assemblée nationale ».

Jean-Hughes Savigny, « En finir avec la politique du fanfaron »




« Nous remercions tous les électeurs qui ont voté pour Jean-Luc Mélenchon et appelons dès à présent à battre Nicolas Sarkozy pour que le changement se fasse.

On est tous soucieux de l’avenir de La Réunion, Jean-Luc Mélenchon et François Hollande ont répondu au pacte de développement du PCR, qui a été le seul parti à produire un programme aux candidats. Le Front de Gauche soutien les thèses du PCR et appelle à voter massivement, soit à plus de 70% pour François Hollande, le 6 mai.

On veut en finir avec la politique de fanfaron de Nicolas Sarkozy qui diviser les gens, c’est pour cela que le 1er mai, travailleurs, actifs à la recherche d’un emploi, retraités que l’on peut qualifier de classe prolétaire, qui gagne sa vie avec un vrai travail et non un faux se réunissent à Saint Pierre pour montrer à Nicolas Sarkozy que l’on a des revendications : un emploi et un vrai salaire digne.

On vous invite à prendre parti, à vous inscrire dans des organisations pour faire bouger les choses, mais aussi pour que le 6 mai, on mette une raclée à Nicolas Sarkozy ».

Zoubert Haribou, « Nous gagnerons en votant François Hollande »




« Il y a la crise mondiale et il y a notre crise est dans nos marmites. Mais on a réussi à ce que cette crise ne touche pas notre conscience car nous allons botter Nicolas Sarkozy hors du gouvernement.

La Réunion a réuni les conditions de son départ, son bilan est néfaste, nocif et insultant. Le programme proposé par le PCR à François Hollande a été compris et accepté. La Réunion pourra connaitre le progrès dans tous les domaines et chez les jeunes. Pour reprendre Jean-Luc Mélenchon, « qu’ils s’en aillent tous », parce que le moment est venu de voir la vérité.

Le bilan de Nicolas Sarkozy est un désastre, il nous a fait du mal. On a le rôle, la volonté et la détermination d’en finir. Si l’on met François Hollande, on va connaitre la grâce présidentielle et on aura des législatives sereines.

Le PCR ne coulera pas, il est là car il a participé à tous les combats et de La Réunion ce qu’elle est aujourd’hui. Nous gagnerons en votant François Hollande et nous gagnerons en envoyant Jean-Yves Langenier et Thérèse Rica à l’Assemblée nationale ».


Kanalreunion.com