Actualités

Mobilisation pour les emplois aidés

Actions de Nou lé Kapab à Sainte-Marie et sur Internet

Manuel Marchal / 14 août 2017

La mobilisation continue contre la baisse du nombre des contrats aidés. Nou lé Kapab a lancé une pétition. En une heure samedi au marché forain de Sainte-Marie, 100 signatures ont été recueillies tandis que des tracts étaient distribués. Cette pétition peut être signée sur Internet ; https://www.change.org/p/emmanuel-macron-non-à-la-baisse-des-contrats-aidés

JPEG - 96.2 ko

Samedi matin, Nou lé Kapab était sur le terrain à la rencontre de la population. Le thème de cette action était la signature de la pétition contre la baisse du nombre de contrats aidés. La veille, une réunion à la préfecture entre les maires et le préfet n’avait pas permis de déboucher sur un retour au quota initialement prévu. Rappelons que le nombre attendu pour le second semestre était de 11.000 emplois aidés. Une première rencontre entre représentants de l’Association des maires et préfet avaient permis l’annonce du déblocage de 1.800 contrats pour assurer la rentrée. Au terme de la seconde rencontre vendredi, 1.000 emplois supplémentaires ont été évoqués. Cela reste loin du compte.

Catastrophe sociale

Pour de nombreux Réunionnais, un emploi aidé est la seule possibilité d’échapper temporairement au chômage de longue durée. La baisse de leur nombre est donc une véritable catastrophe sociale.

Nou lé Kapab appelle donc dans un premier temps à la solidarité pour que le gouvernement revienne sur son projet de diminuer le nombre d’emplois aidés à La Réunion. Nou lé Kapab demande également qu’une solution durable soit trouvée pour mettre fin à la précarité qui touche des dizaines de milliers de travailleurs qui répondent à des besoins durables. C’est le sens de son « urgence numéro 2 » :

« Trouver une alternative durable, concertée et adaptée aux besoins de la population. En finir avec les contrats précaires qui ont créé plus de précarité et qui font l’objet de trop de dérives. Il est urgent de réunir tous les acteurs dans une conférence exceptionnelle de l’emploi pour mettre tout à plat (le recrutement, les besoins, le financement, l’optimisation et la mutualisation des tâches, la formation, l’insertion professionnelle...) ».

Pour une alternative durable

Samedi matin au marché forain de Sainte-Marie, les formulaires de signature étaient vite remplis. 100 signatures ont été récoltées en une heure. En attendant de nouvelles actions, la campagne se poursuit sur Internet à l’adresse suivante : https://www.change.org/p/emmanuel-macron-non-à-la-baisse-des-contrats-aidés.

M.M.

Voir en ligne : https://www.change.org/p/emmanuel-m...