Actualités

Mobilisation unitaire à Salazie pour le changement

Autour d’Hilaire Maillot et Bernadette Turpin

Témoignages.re / 16 mars 2011

À Salazie, lundi soir, c’était le temps fort de la campagne avec le meeting d’Hilaire Maillot marqué par la présence d’Élie Hoarau, secrétaire général du PCR, et de Jean-Hugues Ratenon, de l’Alliance des Réunionnais contre la pauvreté.

C’est dans le village de Salazie que des habitants du cirque se sont rassemblés lundi pour participer au temps fort du premier tour de la campagne des cantonales, le meeting d’Hilaire Maillot et Bernadette Turpin avec Élie Hoarau et Jean-Hugues Ratenon.
Signe de l’élargissement du rassemblement, la présence à la tribune de Jean-Jacques Grondin du Parti socialiste. Ce rassemblement dès le premier tour autour du candidat de l’Alliance est une tactique murement réfléchie. Aucun maire n’a fait ce qu’a fait Hilaire Maillot, indique Jean-Jacques Grondin qui appelle à rechercher des solutions à l’enclavement du cirque.
C’est en se regroupant que l’on fait aboutir le changement, ajoute-t-il, pour libérer Salazie de l’immobilisme dans lequel le cirque se trouve avec Daniel Fouassin. Affirmant que la jeunesse c’est l’avenir, le représentant du PS félicite Hilaire Maillot d’avoir choisi Bernadette Turpin comme suppléante.
Hilaire Maillot rappelle les difficultés de la Mairie : la municipalité n’a aucun projet. Cela provoque l’exode des Salaziens vers d’autres cieux. Le candidat de l’Alliance constate la disparition des maisons de jeunes qu’il avait contribué à mettre en place. Résultat, les quartiers n’ont plus de lieu permettant de renforcer la cohésion sociale. Cette campagne des cantonales souligne l’éveil des Salaziens. C’est une mobilisation unitaire du PS, du PCR et de l’Alliance, porteuse d’espoir pour l’avenir, et notamment dans la perspective de 2014 : population en situation d’éveil vers 2014, précise Hilaire Maillot.
Jean-Hugues Ratenon présente tout d’abord l’action de l’Alliance des Réunionnais contre la pauvreté. C’est un combat permanent contre la vie chère, contre le chômage et son exploitation par des responsables sans scrupule. Jean-Hugues Ratenon félicite la prise de responsabilité des jeunes, désormais la jeunesse tient pleinement sa place dans la bataille pour le développement du pays.
Élie Hoarau intervient pour expliquer le contexte de cette élection. Le chômage explose, et la crise du logement s’amplifie. Le secrétaire général du Parti communiste réunionnais constate que 6.000 logements sociaux doivent être construits chaque année, mais le système actuel arrive à peine à dépasser 1.000 par an.
L’autre volet de son intervention a porté sur la clarification. « Qui représente Sarkozy à Salazie ? C’est Daniel Fouassin », a dit en substance Élie Hoarau. Pour combattre la casse sociale, il faut dire "non" au candidat soutenu par Didier Robert, et cela dès dimanche prochain.
Élie Hoarau ajoute que l’inscription de La Réunion au Patrimoine mondial est un formidable atout pour Salazie. Toute la mobilisation unitaire est encourageante dans la perspective de 2014, mais dès dimanche il pourrait y avoir une surprise à Salazie, conclut Élie Hoarau.

Correspondant 


Prise de parole à Bras-Fusil

La réunion publique à Salazie a été précédée d’une prise de parole à Saint-Benoît, dans le quartier de Bras-Fusil.
Animée par Dominique Atchicanon, cette réunion a permis à la population de ce quartier d’être informée sur quelques enjeux du scrutin. Tour à tour, Élie Hoarau, Jean-Hugues Ratenon et Yves Gigan ont dénoncé les conséquences de la casse sociale. Cette politique menée par l’UMP avec la complicité de Didier Robert et des candidats qui avancent masqués, par exemple sous la bannière "La Réunion en confiance".
Alain Aquiliméba, adjoint au maire et représentant la section PCR de Saint-André est venu apporter la solidarité des militants de Saint-André avec la lutte menée par ceux de Saint-Benoît.


Kanalreunion.com