Actualités

« Mon objectif est de travailler ensemble pour Sainte-Suzanne »

3 questions à Eddie Adékalom

Témoignages.re / 4 février 2012

Entrevue avec Eddie Adékalom qui s’est « toujours intégré dans un collectif, dans le but de combattre les injustices sociales ».

• Tout comme Maurice Gironcel, vous êtes un syndicaliste. Qu’est-ce qui vous a amené à vous impliquer dans la défense des travailleurs ?


- Cette défense des travailleurs, je l’ai eu dès mon enfance.
J’ai perdu mon père à l’âge de 12 ans. J’ai dû m’affirmer très jeune dans le combat de la vie. Très jeune, je me suis naturellement engagé dans des associations. Je me suis toujours intégré dans un collectif, dans le but de combattre les injustices sociales. Aujourd’hui, avec plus de maturité et une intégrité totale, je veux simplement apporter mon engagement dans ce combat.
Sainte-Suzanne est ma ville natale et je souhaite fortement apporter ma contribution à son développement social et économique.
Mon combat syndical continue à travers ce partenariat que me propose M. Maurice Gironcel.

• Quels enseignements avez-vous tiré du résultat du premier tour ?


- La décision de la population de Sainte-Suzanne qui a fait confiance à Maurice Gironcel au soir du 29 janvier par son scrutin l’a tout naturellement reconduit dans ces fonctions. L’homme d’expérience a suscité une vive participation à ces élections. Nous n’avons jamais vu autant de ferveur pour une élection municipale partielle depuis bien longtemps.
La population de Sainte-Suzanne a parlé par son suffrage et je m’incline face à la décision du peuple et mon objectif est de travailler ensemble pour Sainte-Suzanne.

• Quelles sont vos propositions qui enrichiront le projet qui s’appliquera à partir de dimanche ?
- Tout d’abord, mon équipe a validé trois projets importants tout au long de cette campagne. L’avenir de Sainte-Suzanne se fera au travers de notre jeunesse, qui représente 52% de la population (18 - 25 ans).
C’est pourquoi le Comité des jeunes que nous défendons sera une priorité. Elle aura la lourde tâche de les guider dans leur intégration dans la vie active.
Ces jeunes seront orientés vers des formations diplômantes pour les mettre en valeur et créer une jeunesse dynamique et responsable.
Ce comité devra encadrer chaque individu personnellement dans son projet professionnel.
Je veux, par des actions fortes, rétablir la justice sociale dans notre commune. Notre C.C.A.S. doit se renforcer et s’enrichir de moyens pour permettre un retour vers l’équité, sans disparité. Cet outil d’aide social doit se développer en faveur des familles en difficulté. Aujourd’hui, plus que jamais avec la politique actuelle du gouvernement, la population de Sainte-Suzanne doit se rassembler pour combattre les injustices sociales qui nous oppriment.
Enfin, nous nous attacherons à valoriser le personnel communal dans un processus de formations et de reconnaissance des compétences ainsi que du travail fourni. Un plan d’intégration et d’avancement de carrière sera mis en place en toute transparence. Cela dans un souci de performance de la collectivité. Le service public que nous représentons doit être à l’écoute de toute la population de Sainte-Suzanne et répondre aux besoins de nos administrés.


Déclaration d’Eddie Adékalom

S’il n’y avait pas "Témoignages", vous ne pourriez pas connaître les raisons du soutien d’Eddie Adékalom à Maurice Gironcel. Ces raisons sont écrites dans une déclaration rendue publique mardi, en voici le contenu :

« J’étais candidat à la tête d’une liste "Unissons-Nous Pour l’Avenir de Sainte-Suzanne" au premier tour.
Je me suis engagé dans un programme sur plusieurs actions urgentes et indispensables.
Dans notre ville, nous constatons encore une misère sociale et des familles en situation précaire.
Je me suis engagé à renforcer les moyens du C.C.A.S. De vous garantir l’accueil des familles et de les aider sans disparité.
La création d’un Comité de jeunes de Sainte-Suzanne qui aura la lourde tâche de vous rassembler dans le but de vous guider dans votre intégration dans la vie active.
Vous orientez vers des formations diplômantes pour vous mettre en valeur et créer une jeunesse dynamique et responsable.
Sur le plan de l’épanouissement, j’ai une volonté de développer les loisirs. Les jeunes de ma commune doivent pouvoir accéder aux activités sportives et loisirs.
Je me suis engagé à mettre les moyens pour permettre la liberté d’action au Comité des jeunes.
Je tiens à saluer le civisme de la population qui a permis d’atteindre 68% de participation et je remercie les électrices et électeurs qui se sont prononcés pour cette liste. Les résultats sont maintenant connus. La population de Sainte-Suzanne a placé la liste de Maurice Gironcel largement en tête. Je suis un démocrate engagé et je prends acte de ces résultats.

Pour ce deuxième tour. Ma position est la suivante.
En plaçant Maurice Gironcel loin devant, la population a souhaité le revoir à la tête de la Mairie.
Si on s’arrange pour changer l’orientation des électeurs, ce n’est pas bon. Je comprends et accepte le choix des électeurs de Sainte-Suzanne. Pour mener à bien les projets de ma campagne, je choisis donc de travailler dans le sens voulu par la population, avec Maurice Gironcel.
Je pense ainsi faire le choix qui correspond au mieux aux intérêts de la commune et aux engagements de mes co-listiers.

Ensuite, je suis également conscient que la politique actuelle de Nicolas Sarkozy frappe durement la population et ne donne pas aux collectivités (dont les communes) les moyens de conduire leur politique. Je dois combattre cette politique et je veux construire le développement de Sainte-Suzanne. Je peux le faire avec Maurice Gironcel qui a déjà beaucoup d’expérience en qui vous avez à nouveau fait confiance. Notre commune ne doit pas prendre du retard sur notre développement économique et social.

Il a une équipe homogène, critique vis-à-vis de la politique du gouvernement et revendicative, ce que j’approuve. Je constitue donc avec lui une équipe qui porte les projets de Sainte-Suzanne et qui souhaite au niveau de l’État un vrai changement en 2012.
J’appelle donc tous les électrices et électeurs de notre commune, en particulier ceux et celles qui ont voté pour ma liste, à voter et faire voter pour la liste conduite par Maurice Gironcel, le 5 février ».

Le 31 janvier 2012,
Adékalom Eddie


Kanalreunion.com