Actualités

Moody’s menace la France

Nouvelle sanction de la politique de Sarkozy

Céline Tabou / 15 février 2012

Après Standard and Poor’s, c’est une autre agence de notation qui va sanctionner la politique de Sarkozy. Voilà la réalité que l’UMP va tout faire pour masquer.

L’agence de notation américaine Mood’ys a menacé Paris d’abaisser la perspective de la note AAA de la France de stable à négative, suite aux incertitudes de la zone euro et des ambitions de Nicolas Sarkozy de réduire le déficit public, sa politique économique, notamment ses dernières déclarations sur la TVA sociale ou la création d’un « pacte de stabilité » destiné à réduire les dépenses.

Cette menace arrive un mois après la décision de Standard & Poor’s d’abaisser d’un cran la note de la France, de AAA à AA+, en raison de l’aggravation de la crise de la dette. Alors que l’agence Moody’s avait maintenu sa note AAA pour la France, l’agence a mis en avant, selon l’agence “Reuters”, « les risques significatifs auxquels le gouvernement français devra faire face pour atteindre ses objectifs de réduction des déficits publics ».

Nicolas Sarkozy avait tout fait pour maintenir le AAA de la France, en vain. Aujourd’hui, une seconde agence de notation pense abaisser la note française en réaction à la crise de la dette européenne. En réaction à cette annonce, François Baroin, ministre du Budget, a déclaré « prendre acte » et expliqué dans un communiqué de presse que « le gouvernement est déterminé à poursuivre son action au service de la croissance, de la compétitivité, avec notamment la réforme de financement de la protection sociale, de l’emploi et de la réduction des déficits publics ».
De son côté, Bercy a indiqué que la politique du gouvernement « s’inscrit dans un cadre et une méthode de long terme ». Toutefois, ni l’Élysée, ni Matignon n’ont réagi à l’annonce de Moody’s.

CT


Kanalreunion.com