Actualités

Municipales 2014 : De grâce, respectez les morts…

Témoignages.re / 14 octobre 2013

Je ne vous permets pas de salir la mémoire de notre défunt père. J’en suis persuadée, vous ne l’avez pas connu !

Par manque d’objectivité et de programme de certains candidats, les insultes, les diffamations, l’agressivité… prennent place en lieu d’argumentations vis-à-vis de son prochain dans les élections. C’est coutumier même si cela n’honore point.

Mais de grâce, respectez les morts ! Et là, j’en appelle aux responsables des médias, aux potentiels candidats mais surtout à ceux qui par manque de courage, se cache sous l’anonymat ! Que c’est beau l’anonymat !

À la suite de la publication d’un article le 29 septembre sur le site « zinfos 974 » relatif à la candidature de Ary Yee-Chong-Tchi-Kan, tête de liste du PCR sur Saint -Paul ?

Vous vous cachez sous le post «  S14. Posté par  Le Taliban. le 30/09/2013 05:54 ; Son père était un pauvre chinoi avec sa boutique du coté Etang Saint Leu. »

La perte d’un être cher n’est jamais facile, le vide causé par un décès est immense et profond pour toute famille, sans distinction. Que savez-vous de la peine portée par notre famille ?

Quelle mentalité de vouloir toujours salir les gens ! Mon père, notre père n’est plus là pour vous répondre. Que savez-vous de lui ? Notre père est mort en 1967, soit 46 ans ! J’en suis persuadée, vous ne l’avez pas connu ! Vous n’étiez pas né ! Alors de grâce, respectez la mémoire de notre défunt père.

Par contre je vous donne l’occasion de le connaître. Notre père comme vous dîtes « un pauvre chinois » était un homme de principe, un brave militant de la justice et des libertés fondamentales. Pour moi, mon père était un grand homme. Au moment de sa mort, mon père était encore et toujours pour moi un homme immense : immense d’honnêteté, de convictions, d’acharnement au travail.

Le « pauvre chinois » avec sa boutique a aidé bien des pauvres et tous ceux et celles qui l’ont connu ne vous permettront pas de parler de la sorte.

Mais certains de la même mentalité que vous en ont beaucoup fait du « profit » sur le dos de ce « pauvre chinois » Et nous avons été « pauvres » nous aussi enfants, à la suite de son décès. Les clients à crédits n’ont plus payé et n’ont eu aucune pitié pour nous, enfants. Nous avons connu ce que c’est « avoir le ventre vide », nous avons connu « le pain avec l’eau sucrée », nous avons connu « le brède l’astron dans gros pois bouilli parce nous n’avions point de l’huile ou graisse »

Nous avons connu la pauvreté ! Notre mère a traversé beaucoup de souffrance. Elle a lutté comme beaucoup de mères de familles réunionnaises qui luttent en ce moment pour joindre les deux bouts pour donner à manger à leurs enfants et subvenir aux besoins quotidiens.

Pour nous permettre d’aller à l’école, notre mère cousait des vêtements la nuit et à 4h du matin elle allait cogner les portes pour livrer et obtenir de quoi nous payer le bus pour se rendre à l’école.

Pour soulager notre mère dans sa souffrance, nous aussi enfants, nous avons appris à couper la canne à sucre pendant les vacances. Nous avons planté du maïs, des pistaches … nous avons ramassé du bois dans les fins fonds des ravins pour vendre des « paquets » pour avoir à manger. Bien souvent ce n’est pas de la monnaie que nous ramenions, mais « une pinte de maïs » ou du « pois ». Et nous étions fiers et aujourd’hui notre fierté est encore plus grande.

C’est la cause de notre combat pour « abolir la pauvreté » ! Ary et moi, nous parlons de la pauvreté parce que nous connaissons c’est quoi avoir le ventre vide ! Nous l’avons vécu.

Mais vous ! J’ose croire que vous pourrez en dire autant. Vous venez de réveiller en moi une souffrance que j’avais essayé d’enfouir. Je ne souhaite à personne de vivre cela.

Vos propos m’amènent à dire que « Oui ! Ary est le candidat représentatif des pauvres ! » Oui, le conseil des pauvres à Saint-Paul a vu juste en proposant sa candidature. Mais au fait en quoi sa candidature vous gêne « post le Taliban » ? Vous avez libre opinion mais pas au point de s’attaquer à la mémoire de notre défunt père. Il n’est pas candidat. Laissez en paix notre père !

Simone Yee Chong Tchi-Kan


Kanalreunion.com