Actualités

Nassimah Dindar : « Le Conseil général est devenu le bouclier social »

Election en cours de la présidence du Conseil général

Témoignages.re / 31 mars 2011

En ouverture de la séance, Nassimah Dindar, présidente sortante du Conseil général, a donné quelques éléments du bilan de la mandature. Quelques instants plus tard, Roland Robert, au nom de la nouvelle majorité, proposait la candidature de Nassimah Dindar à la présidence du Conseil général.

Nassimah Dindar salue d’abord les nouveaux élus, puis elle rend hommage au travail des agents du Conseil général.

Le bilan des 3 années montre l’ampleur des actions engagées au bénéfice des Réunionnais. Elles visent à corriger les inégalités sociales qui perdurent dans la société.

Dans le contexte de crise qui perdure à La Réunion. La situation des familles s’est dégradée à cause du chômage, de la précarité, mais aussi de la politique du gouvernement qui a fragilisé le tissu social, affirme la présidente du Conseil général.

Le Conseil général est de plus en plus sollicité pour atténuer cette aggravation, note Nassimah Dindar.

Le Conseil général est devenu le bouclier social qui protège le concitoyen. « À chaque fois que des mesures pénalisantes par l’État devaient être combattues, nous sommes intervenus », ajoute-t-elle.

Malgré les contraintes financières… (non compensation à l’euro près RSA ou APA), jamais de désengagement du Conseil général dans ces actions. Le budget 2011 est celui du combat social, il maintient des investissements et des soutiens, sans hausse des impôts, dans un contexte de gel des dotations.

« Nous ne devons pas oublier tout ce que ce pays a déjà accompli, tout ce que La Réunion peut accomplir, ce que des hommes et des femmes libres peuvent faire quand l’imagination se marie à la nécessité et au courage », conclut-elle.


Kanalreunion.com