Actualités

Nassimah Dindar souligne « l’importance de se mobiliser pour sauver les emplois »

Crise dans le BTP

Témoignages.re / 15 septembre 2010

Au lendemain de la mobilisation des acteurs du BTP dans l’île, Nassimah Dindar rappelle pourquoi le Conseil général soutient le maintien de dispositifs spécifiques favorisant l’investissement dans l’Outre-mer. Voici le communiqué diffusé hier par la présidente du Conseil général.

« La Présidente du Conseil Général, Nassimah Dindar a adressé ce jour un courrier au ministre du Budget, des Comptes publics et de la Réforme de l’État et à la ministre chargée de l’Outre-mer afin de saluer l’engagement de l’État de maintenir en l’état la défiscalisation Outre-mer.
En effet, une remise en cause de cette défiscalisation et des niches fiscales spécifiques à l’Outre-mer aurait eu des conséquences dramatiques sur l’économie de l’île et notamment dans le secteur du BTP déjà victime d’une crise sans précédent.
Le Conseil Général est préoccupé à double titre par cette problématique. D’une part, il apporte son soutien au secteur du BTP - un maillon essentiel du développement économique de l’île - en s’engageant cette année à hauteur de 200 millions d’euros d’investissements programmés. D’autre part, la Collectivité départementale est concernée au premier plan par le sort des milliers de personnes risquant de perdre leur emploi dans le BTP. Et qui vont, par conséquent, rejoindre les rangs des personnes éligibles aux dispositifs sociaux gérés par le Conseil Général.
Dans ce contexte, la Présidente du Conseil Général souligne « l’importance de se mobiliser pour sauver les emplois en particulier du BTP réunionnais afin de réduire le coût social de cette crise sans précédent ».
Dans ce courrier, elle estime que l’Outre-mer doit participer à l’effort commun de rationalisation des avantages fiscaux tout en tenant compte de ses spécificités et de la contribution déjà consentie par l’Outre-mer dans le cadre de la LODEOM. 
Nassimah Dindar se félicite enfin « du maintien de la réduction d’impôt pour l’emploi d’un salarié à domicile ». Les services d’aides à domicile constituent un enjeu majeur pour l’emploi à La Réunion. Avec une demande de plus en plus importante, plus de 24.000 ménages devraient avoir recours à ces services d’ici à 2020. »


Kanalreunion.com