Actualités

"Ne pas laisser le PS remplir le vide"

Témoignages.re / 2 novembre 2012

JPEG - 85.9 ko

Les conditions de la lutte sont difficiles au Tampon, car c’est une commune ancrée à droite, et qui demeure fortement marquée par la droite, malgré la politique désastreuse menée ces dernières décennies. Prenons le problème le plus connu : le problème de l’eau. Cela ne date pas d’hier, et les conséquences sont toujours aussi dramatiques pour les planteurs et les éleveurs, qui doivent abreuver leur bétail. Et bien on constate une continuité dans l’absence de volonté politique sur cette question ; rien n’est fait pour y remédier. Il en va de même pour l’isolement : dès que le temps est mauvais, les radiers sont submergés. Notre camarade Paul avait avancé des solutions, mais il y a eu un évident immobilisme des maires qui se sont succédés. Et ne parlons pas de la catastrophe de la Rocade du Tampon : l’abandon de ce projet par didier robert en 2008, alors que l’argent était là et que tout était prêt, a été très préjudiciable aux entreprises…et aux usagers. Regardez, la circulation au Tampon aux heures de pointe : les embouteillages sont insupportables. La pauvreté, même si elle ne se voit pas immédiatement, est omniprésente. Les gens se renferment de plus en plus sur eux-même, et la société se désagrège. Quant à l’environnement, personne ne se soucie de régler le problème des dépôts sauvages, et de sensibiliser la population à la gestion des déchets. Aujourd’hui, il nous faut un Parti fort au tampon ; et pour cela, vouloir vraiment reprendre ce terrain en main. Le vide est rempli par les socialistes, qui sont bien aidés aussi par l’UMP. Car c’est un secret de polichinelle, qu’il y a un accord entre Didier Robert et Jean-Jacques Vlody ! On a un gros travail de terrain à réaliser, pour créer une véritable alternative à gauche.

Yves Grondin : né le 13 décembre 1945, il a grandi à Saint-Denis et habite à la Plaine des Cafres. Responsable syndical dans les entreprises, il siège à la Caisse réunionnaise de prévoyance et est vice-président de la CAP. Membre du parti depuis 1967, il a été de toutes les campagnes. 


Kanalreunion.com