Actualités

Non maîtrise du financement

Débat sur la continuité territoriale hier à la Région

Céline Tabou / 29 octobre 2014

L’Alliance a apporté son soutien au principe d’égalité, principe bafoué par le gouvernement, mais a refusé de s’aligner sur la majorité qui veut continuer à financer la continuité territoriale. Pour Axel Zettor (Socialiste/Progrès), la Région « ne maîtrise pas les coûts de ce dispositif ». Les élus du groupe rejoignent la position de L’Alliance, assurant que la Région avait « mis le doigt dans l’engrenage ». Maya Césari a expliqué que « le cumul de 70 millions d’euros entre 2010 et 2014 » allait entraîner des conséquences financières difficiles à résorber.

La Région a financé 7 millions en 2011, 11 millions en 2012, 20 millions en 2014 et près de 24 millions pour 2014. Un chiffre en constante évolution qui inquiète surtout les élus de l’Alliance et du groupe PS/Progrès, mais pas Didier Robert, qui a assuré que ces sommes sont « acceptables pour la Région ».
De son côté, l’État a financé en 2011, 11 à 12 millions d’euros, 11,8 millions en 2012, 12,9 millions en 2013 et 13,5 millions en 2014. Aujourd’hui, l’État souhaite se désengager de ce dispositif, qu’il finance à 100% dans d’autres départements. Pour l’Alliance, la Région n’a pas à apporter sa contribution au financement de la continuité territoriale. Car « on fait payer deux fois les réunionnais. Une fois pour la solidarité nationale et une seconde fois pour réparer l’injustice subie », car on n’a pas eu « le droit au déplacement » comme tous les Français, a expliqué Paul Vergès.


Kanalreunion.com