Actualités

« Nou la trébushé, mé nou la pa tonm atèr »

La combativité des communistes portois toujours très forte

Témoignages.re / 12 juin 2012

Hier soir, le siège de la Section communiste du Port était archi-plein, avec des militantes et des militants venus en masse tirer les premiers enseignements de l’élection législative de la veille et pour exprimer avec force leur détermination à continuer le combat au service du peuple réunionnais.

Tout au long de cette réunion du Comité électoral du Port, animée par Virgil Rustan, de nombreux militants et militantes ont pris la parole pour dénoncer les causes profondes de la défaite du candidat communiste dans la seconde circonscription ce dimanche. Ces causes sont notamment « la tromperie dont a été victime la population en raison des tonnes de mensonges et d’insultes déversées pendant la campagne électorale contre le PCR et ses dirigeants par Mme Bello ».
Le « battage médiatique » dont a bénéficié cette dernière pour combattre à ses fins personnelles le parti qui l’a toujours soutenue a également été dénoncé par les participants à cette rencontre. Beaucoup d’entre eux ont aussi mis l’accent sur la « gravité de la trahison » de l’ex-députée communiste et de ses complices.
« Nous protestons contre les traîtres du Parti », « nous devons démasquer ceux qui jouent le double jeu », « nous allons continuer comme toujours à résister à ceux qui ont pour priorité d’écraser les communistes pour leur profit personnel »… Voilà quelques extraits de déclarations des militants qui ont pris la parole en grand nombre et qui étaient chaque fois vivement applaudis par les camarades.
Lors de ces échanges très riches, ont également été évoquées les améliorations à apporter dans le fonctionnement du Parti afin qu’il puisse faire face à ces trahisons et tromperies. C’est pourquoi, Michel Séraphine a félicité l’ensemble des intervenants pour leurs contributions au débat, car « ces échanges nous dynamisent d’autant plus que nous devons nous resserrer les coudes face aux diviseurs des Réunionnais ».
Et comme l’a dit en conclusion le secrétaire de la Section communiste du Port, « nou la trébushé, mé nou la pa tonm atèr » ; « nous savons d’où nous venons, les combats que nous avons déjà menés et vers où nous irons ensemble ; donc la lutte continue, notamment pour faire aboutir le projet en faveur duquel nous nous sommes battus en faveur de notre peuple ; dans ce but, nous allons voir dans les prochaines semaines comment organiser les batailles à venir face à ceux qui trompent les Réunionnais ».

Correspondant


Kanalreunion.com