Actualités

Nourrir un million d’habitants

2012 : l’année du changement. Quel changement ? Pour qui ? Par qui ?

Témoignages.re / 17 avril 2012

Face aux changements climatiques et aux perspectives du million d’habitants d’ici quinze ans, un défi majeur se pose aux Réunionnais, comment nourrir tous les jours un million d’habitants ?

L’autosuffisance alimentaire : un objectif majeur

L’importation de denrées alimentaire à La Réunion, représente près de 50% des produits consommables, et entraine une hausse des prix. Cette situation a favorisé le monopole dans la distribution alimentaire, de plus le système économique actuel a entrainé la quasi-destruction de l’industrie sucrière réunionnaise et de l’agriculture. De nombreux produits, comme les fruits, légumes, la viande et le poisson sont importés alors que le sol réunionnais pourrait abriter de nombreuses productions.
Pour exemple, le blé et le riz sont près de 60% plus chers et viennent en grande partie de l’Union Européenne et d’Asie, et non plus des pays de la zone océan Indien.
Les changements climatiques impactent sur la production et l’approvisionnement, car en raison de la sécheresse et des inondations, les prévisions de production de blé et de riz ont été diminuées.
Le codéveloppement avec les continents voisins permettrait une autonomie alimentaire dans un schéma gagnant-gagnant et éviter des émeutes de la faim et des pénuries.

Les données de la crise

- des prix au moins 50% plus chers qu’en France

- 50% de nos importations, c’est l’alimentation

- le taux de couverture de nos importations inférieur à 10%

- l’alimentation vient d’Europe, d’Asie ou d’Australie


Kanalreunion.com